Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2008

Un week end à la campagne...

LE week end dernier, nous étions invités à Bořetice, chez le cousin d'Oussama qui vit aussi en République Tchèque et travaille dans la même boite que nous. Ce cousin vient d'acheter une maison un peu au sud de Brno... Nous sommes partis sous la pluie, et arrivés sous un grand soleil... Elle est pas belle la vie?

Nous avons profité de ce week end pour améliorer notre tchèque, car la cousine de la femme du cousin d'Oussama (ça va vous suivez?) était aussi de la partie... Et elle ne parlait pas français. Donc ce fut un week end linguistiquement riche, où nous avons parlé beaucoup français, et beaucoup tchèque, un peu anglais, et un peu tunisien. Pfiou! J'en suis encore toute fatiguée!

Dimanche, au programme,  cassage de jardin (mais pour le refaire en mieux après hein!) et promenade dans la "République de Kravi Hora"... Ce n'est pas vraiment une république indépendante, c'est juste ironique et Kravi Hora fait bien partie de la Tchéquie. La spécialité là-bas? Le vin. Il y'a des petites maisons partout, qui ouvrent leurs portes le soir pour faire déguster leur vin maison. Nous n'avons pas eu l'occasion d'y goûter, mais le village était bien joli!

Après la traversée du village, nous sommes montés dans une tour pour avoir une vue panoramique... Et woaow! C'était beau!

Finalement, il a fallu redescendre et, après un passage obligé à la buvette, ça a été très rapide et nous avons repris le train pour Brno...

 

Résumé du week end? 

- Connaissance avec des gens que je connaissais très peu,

- Progression accélérée en tchèque... Et satisfaction de se voir capable d'avoir une conversation à peu près normale dans cette langue si compliquée,

- Coups de soleil... Mais rentabilisation de la Biafine!

- Beaucoup de rire et quelques belles photos... 

- Desfois j'adore ce pays! 

 

30/05/2008

Patites nouvelles en vrac...

- Je viens d'avoir mes résultats d'examens: 10.63. Ce n'est pas énorme, mais ça suffit! J'ai validé mon semestre!

 - Dernier jour avant le top départ!  Puis une semaine d'examens et le séjour en Tunisie! J'ai trop hâte d'y être, ce sera de super vacances!

 - Finalement je suis quand même back up du focal point aujourd'hui... Faut dire que ni le titulaire, ni le back up initialement choisi ne sont là... Ça devenait délicat de choisir quelqu'un d'autre! Et puis maintenant c'est comme ça et officiel!

 - Le soleil est au rendez-vous depuis presque une semaine... On y croit, on y croit fort! Il fait même trop chaud desfois.

 - Comme vous avez pu le voir dans mon blog it, j'ai enfin acheté mon maillot de bain! Youhouuuuuuu! A moi les baignades!

 - Suite à vos votes, pendant mon absence vous aurez l'occasion de voir quelques billets de ma plume, programmés à l'avance, mais aussi des articles d'autres bloggueuses. D'ailleurs, si ça vous intéresse d'écrire un article pour moi, n'hésitez pas à me le faire savoir via les commentaires, ou par mail!

28/05/2008

Blog-sitting?

Ce n'est plus un secret, je serais absente du 31 mai au 18 juin. J'aurais un ordinateur avec moi, mais ce sont quand même des exams et des vacances, donc, je serais beaucoup moins présente, et je ne blogguerait sans doute pas.

Donc, comme vous êtes mes lecteurs, je me permet de vous demander votre avis. Que préférez-vous pour cette période? 

1) Des billets programmés un jour sur deux ou sur trois.

2) Un blog-sitteur (ou plusieurs...).

3) Rien du tout (mais si vous répondez ça je plie bagage hein!)

 Pour les votes, c'est à droite!

27/05/2008

A Brno, il y'a des chameaux...

Parce que pour fêter l'ouverture de la compétition internationale de feux d'artifices, c'est la fête!

Alors vendredi soir, tous les théâtres étaient ouverts avec des expositions dedans... Je ne les ai pas vues. Non. Nous, vendredi soir, on a rapidement décidé d'une sortie en équipe. Toute l'équipe a répondu présent sauf la nouvelle recrue qui a l'air d'avoir plutôt du mal à s'intégrer... Mais vu son niveau de français, c'est compréhensible!

 

773330458.JPG

Nous voilà donc à Zelny trh (je vous défie de prononcer ça correctement!), Oussama, Hana et moi. Le temps que les autres arrivent, nous décidons d'aller retirer un peu d'argent au distributeur le plus proche. Et là, sous nos yeux, dans la principale rue du centre ville, se dressent devant nous trois chameaux, habillés de vert. La foule n'a pas l'air de les déranger. De magnifiques chevaux le suivent, ainsi que des poneys, puis finalement des lamas. Un vrai spectacle! Je vous rassure; toutes ces bêbêtes étaient promenées en licol par leurs propriétaires. Oui, un chameau ça a un propriétaire. Parfaitement.419915414.JPG

 

Une fois qu'ils sont passés, nous retirons de l'argent, et nous retournons à Zelny trh... Arrivent Julia, Michel, et... Les chameaux! Aussi les chevaux et tout le tralala, mais moi j'étais fascinée par les chameaux. Donc tout ce petit monde bien rangé, nous faisons des photos... Et juste quand on commence à parler de bouger, devinez ce que je distingue dans la foule? Deux oursons! Promenés en laisse... Ils sont adorables, mais tout le monde leur court après les pauvres, leurs maîtres ont bien du mal à les protéger de la foule... Oussama et moi on essaye de se faufiler pour les voir de plus près, mais ils sont remis dans la voiture par les dresseurs qui n'avaient pas d'autre moyen pour les protéger du monde. J'aurais bien aimé en tenir un dans mes bras... Mais ce ne sont pas des peluches, c'est trop de stress pour eux!

Tout le petit monde animal bouge finalement, et les responsables nous donnent leur pub pour, on s'en doutait, le cirque.

447527076.JPGLe reste de la soirée? Oh, très bien, nous avons mangé une pizza dans un restaurant dans lequel nous avons retrouvé les grands big boss de la compagnie... Et nous avons raté le feu d'artifice d'ouverture car on a commandé les pizzas trop tard. Mais nous nous sommes régalés et Oussama a découvert un alcool local: la medovina, alcool de miel qui se boit chaud.

24/05/2008

Les petits bonheurs d'un 7nain au bout du monde...

C'est samedi, c'est le week end, faisons dans le light. Voici donc quelques bonheurs en vrac...

 

- Être contactée par une parfaite inconnue sur Copains d'avant, pour me dire que Gaffeur, mon poney préféré de quand j'étais pitite va très bien...

- Regarder Misterdoudou s'extasier devant son cadeau d'anniversaire... Visiblement bien choisi! 

- Entendre une musique, et tout à coup me rappeler cette berceuse de quand j'étais encore plus pitite... Il a fallu aller jusqu'à Vienne pour ça!

- Voir arriver les "jardiniers" avec des nouvelles plantes spécialement pour notre bureau, et avoir le privilège de choisir lesquelles seront installées à nos fenêtres...

- Passer du temps à préparer une présentation, et entendre après que c'était très bien... 

- Recevoir un bonus énorme et voir tous les chiffres positifs que ça affiche sur le relevé de compte... 

- Savoir que les gens que j'aime, là-bas, très loin dans l'Ouest vont bien. Tout simplement.

 

23/05/2008

Ma chambre d'étudiante...

Autant vous le dire tout de suite, trouver ma chambre étudiante n'a pas été une partie de plaisir!

Le début? Oh, très simple, j'ai juste envoyé un mail au Crous de Lille... Presque deux mois après, je reçois une réponse m'informant qu'une chambre est disponible pour moi dans un résidence. Je m'assure que la confirmation par mail est suffisante. Tout est beau!

La gaffe? Oh ben toute la correspondance s'est faite avec ma boite mail du boulot (pas bien, je sais...) et est donc inaccessible depuis un autre ordinateur... La deuxième gaffe? Oh, ben j'ai juste oublié d'imprimer le mail concerné avant de partir... Donc, je pars à lille. Même j'arrive à la fac. C'est immense. Dans quelle résidence je suis qu'on me demande... Quoi? c'est pas comme un hôtel? Ils enregistrent pas tout dans un truc commun? Et bien non.

Chaque résidence a sa propre gestion... Aucun de tous les noms de résidence que je peux voir sur les prospectus ne me dit quelque chose... Je me sens  mal barrée... Je suis pommée dans un endroit immense et inconnu, avec un portable tchèque qui me coûte la peau du derrière... Et dans moins de 45 minutes je passe un examen. Et je n'ai pas eu le temps d'acheter de l'encre... Au bord de la crise de nerfs, j'appelle Misterdoudou qui essaye de se connecter à mon PC... Mais visiblement mon mot de passe ne passe pas... Panique à bord! 

Finalement l'idée que les examens sont plus importants, et qu'en cas de problème, je peux toujours retourner chez ma Charmante Grande Soeur à Paris, me calment un peu. Je demande mon chemin, trouve ma salle d'examen (la chère culture russe dont je vous ai tant parlé...), et peu à peu, je reprend mes esprits... Juste avant que l'épreuve ne commence, je reçois un message de Misterdoudou: Albert Camus.

Je gratte donc ma copie, et je pond une dissert, je sors et je me renseigne sur comment donc que je vais me rendre à la cité Albert Camus?  Je trouve sans trop de difficulté... Mais quand j'arrive, surprise! La dame de l'accueil: "Ah en effet c'est vous qui venez de l'est? Y'a un monsieur qui nous a appelé pour vous... Mais on ne vous a pas sur la liste." Cool. Je fais quoi? Heureusement la dame est conciliante et décidée à ne pas me laisser à la rue. Elle appelle toutes les autres résidences de la cité scientifique. En l'écoutant parler, je réalise que Misterdoudou inquiet les a déjà toutes appelées avant elle. Je ne suis sur aucune liste. On me demande même si je suis sûre de ne pas m'appeler Belavoine, et si par hasard je ne suis pas plutôt un mec... Mouais... Mais non, désolée.

Finalement, comme je ne suis sur aucune liste, la dame me trouve un chambre, un placard, un taudis, appelez ça comme vous voulez.

Soulagée, je monte pour me reposer, poser mes valises, enlever mes chaussures... J'ouvre la porte de la "chambre": horreur. Je ne pensais même pas que ce genre de choses existaient encore dans un pays civilisé. Visiblement le ménage n'a pas été fait depuis que le dernier occupant est parti, il y'a des éclaboussures de jus sur le dossier de la chaise, et le sol est tellement sale que je n'ose même pas enlever mes chaussures... Le lit est digne d'un camp militaire: semblant de matelas, sommier tordu... Et soit les draps sont en cartons soit ils ont été bien amidonnés à l'ancienne. (Mais au moins, on m'a fourni des draps propres!) Je vous passe l'odeur de renfermé et la fournaise que c'était, ainsi que les guenilles qui servaient de rideaux...

Dans la résidence, pas de papier dans les toilettes, et la douche est tellement sale, que la première fois que je m'en sers (sur un total de deux fois), j'en sors presque en courant. L'impression d'être encore plus sale qu'en y entrant! Je vous raconte pas la sensation!

Mais bon. J'essaye de relativiser; j'ai un toit pour dormir, et c'est à 10 minutes de métro de la fac de lettres. Mais quand-même: la prochaine fois, Misterdoudou et moi, on prend un hôtel! C'est déjà décidé.

22/05/2008

Comment j'ai failli devenir apprentie focal point...

Il était une fois un petit 7nain blablabla vous connaissez tous ça. En bref, ce petit 7nain, il travaille dans un centre d'appel, dans une grande, mais alors très grande boite internationale que si tu mets ça sur ton CV c'est trop la classe!

Et dans les équipes ici, il y'a ce qu'on appelle un focal point. Le focal point c'est un drôle de petit bonhomme ou de petite bonne femme, qui aide les gens et qui forme les nouveaux. En plus de ça il participe aux conférences téléphoniques avec le client et il est le point de contact privilégié des équipes de résolution... Bref, ce job, il est fait pour moi. Mais c'est pas moi qui l'ai.

Là où j'ai eu un espoir c'est... Y'a quelques jours. J'étais sur une conférence téléphonique à laquelle j'avais demandé de participer parce que j'en avais marre d'entendre la focal point en titre nous descendre à chaque appel (c'est une conférence hebdomadaire...), et il s'est avéré que la première fois que j'ai pris part à cette conférence, le service management (les big boss quoi) a beaucoup apprécié mon intervention, et qu'il m'a donc été demandé  jeudi dernier de mener moi-même le call à la place de la focal point au pouvoir. Je suis flattée. En plus ça se passe très bien.

Et le lendemain, La focal point apprend qu'elle part 3 jours plus tard à Bruxelles pour un nouveau projet. Là, je saute de joie! Son  poste va me revenir, c'est une quasi certitude. Bon, elle elle a désigné Hana comme sa remplaçante... Mais Hana ça ne l'intéresse absolument pas, alors je n'ai aucun mal à m'arranger avec elle. On arrange tout, pas de problème. Ce sera trop cool. Je m'y vois déjà!

Là où j'ai failli? Ben c'était trop beau, la veille de son départ, la FP apprend qu'elle ne peut pas partir parce que notre client ne tolère pas qu'une de ses helpdeskeuse soit partagée avec un autre projet... Nous n'avons, en gros aucune possibilité d'évolution à moins de changer de projet. 

Désfois c'est nul le boulot. Mais bon, ce poste, je l'aurais quand même! Là je suis en train de préparer une formation pour les techniciens... Car comme tout le monde le sait, le technicien est le meilleur ami du helpdeskeur, alors nous nous entraidons! Et comme je suis trop forte, c'est moi qui vais la faire cette formation, pas la focal point... Gniark gniark gniark! 

 

21/05/2008

Dans un mois, c'est l'été!

Vous savez bien que ce n'est pas mon genre de me plaindre de la météo hein... Sauf que là, j'aimerais comprendre pourquoi le 21 mai, il fait moins de 10°C dans la journée... Hein pourquoi???? Et puis aussi, pourquoi il pleut? franchement c'est démotivant!

En plus de ça, je n'ai même pas la consolation que c'est dû au pays. Non. Parce que j'ai bien vu les infos hein! Innondations à Lille, énormes grêlons à Toulouse, sécheresse en Espagne et tornades aux USA? Mais qu'est-ce que c'est que ce bazar!

Franchement, je ne comprend pas. J'ai l'impression que c'est la première année où le temps est aussi détraqué... Même si on sentait que ça se préparait depuis 3-4 ans. Là, c'est le craquage de la météo! Et c'est dû à quoi tout ça? Ce n'est pourtant pas ici qu'on voit le réchauffement climatique... Non, ici c'est plutôt un refroidissement climatique!

Au moins je peux dire que je rentabilise la super méga grande couette que j'ai achetée lors de mon séjour à Lille... Vu qu'il n'y a plus de chauffage dans l'appart et qu'il y gèle, on est tout le temps en dessous, Ali baba y compris! Elle est pas belle et ensoleillée la vie? 

19/05/2008

Et bien Znojmo n'a pas frappé fort. La garde-robe de l'été, épisode 3!

Et bien non. Pas fort du tout... J'ai bien vu un joli maillot de bain chez Oxbow, mais ils l'avaient plus qu'en taille 1. Or, ce n'est pas vraiment ma taille. Donc de maillot de bain, point. Chez Tommy, ils n'avaient pas la collection de maillots de bains féminins, donc j'ai vu des jolis trucs, mais c'était pas ce qu'on était venu acheter, donc non, pas question de dépenser 3 000 couronnes, pour une veste à se damner, certes, mais qui risquerait de ne pas partir en Tunisie...

De Znojmo, je suis donc repartie avec juste un coffret de parfum: Light Blue, de Dolce & Gabbana.416947232.jpg 

Et Listerdoudou a jeté son dévolu sur un maillot de bain blanc. Nike. Je crois. Y'avais le même chez Addidas et chez Puma.

 

Mais bon, pour me consoler, j'ai regardé ce qu'on trouvé de beau chez La Redoute, et donc j'ai sorti 4 maillots de bain. Je vous laisse admirer:

1214365520.jpg
Le numéro 1 
104578703.jpg
Le numero 2 
1271145665.jpg
Le numéro 3 
1343699836.jpg
Le numéro 4
 
Pour les votes, c'est à droite! Merci de votre participation.
 
En gros, la journée n'aura pas été très fructueuse... C'est la première fois que nous revenons bredouilles de ce Paradis qu'est Znojmo, mais tout espoir est encore permis: il reste deux semaines avant le départ! 
 
 
 
 

 

 

18/05/2008

De la gastronomie à Paris...

Parlons peu, parlons bien, parlons de restaurant.

Franchement je ne connais personne qui n'aime pas aller au restaurant une fois de temps en temps. Alors comme je suis une fille super méga gentille, je vais vous faire partager mes découvertes parisiennes de mon séjour à Lille (ne cherchez pas la logique de cette phrase; il n'yen a pas.)

Je ne compte pas le Flunch de Villeneuve d'Ascq hein. Même si pour moi, le Flunch était aussi une découverte c'est quand même pas un haut lieu gastronomique!

Non, à Paris j'ai mangé exotique: portugais et russe... 

Et non, aucun des deux n'a de site internet. Ou alors vraiment je ne les ai pas trouvé dans le gogol... 

Donc, commençons par le commencement. Le restaurant portugais.

L'accueil était très bien, la patronne joue le jeu à fond. Le vin... Hips... Délicieux! Comme le reste du menu d'ailleurs! En entrée, les moules à la sauce piquante étaient une vraie tuerie. J'ai fait suivre ça d'un plat de morue Lisboa Antigua. C'est de la morue bouillie et servie avec des légumes sautés (surtout des poivrons)... Seul bémol: la taille du plat qui est carrément infinissable! Mes parents ont aussi eu des spécialités de morue, et ma Charmante Grande Soeur un plat de brochettes de lotte et de gambas. En gros, pour manger là-bas, il faut apprécier les produits de la mer! Un dessert? Bien sûr! Des tartelettes portugaises: une fine couche de pâte, remplie d'une sorte de crème pâtissière. C'était délicieux!

 Si vous voulez essayer, c'est là:

Restaurant Vasco Da Gama

39, rue Vasco de Gama
75015 Paris

Tel: 01 45 57 20 01

 

Ma deuxième découverte a été "La table russe". Comme vous vous en doutez, c'est un restaurant de spécialités...Russes! Ça faisait deux ans que je tannais ma Charmante Grande Soeur pour qu'elle m'y invite, et bien c'est chose faite! J'avais un peu peur que ça ressemble à de la cuisine tchèque. J'aime bien la cuisine tchèque, mais j'aurais été déçue; tchèque, c'est pas russe! Mais bien au contraire, j'ai été agréablement surprise. J'ai pu goûter à une ratatouille russe en entrée. ce sont les même légumes que dans la ratatouille de chez nous, mais c'est plus épicé, et servi froid. Ensuite j'ai choisi des ravioli à la viande.  C'était assez proche des ravioli polonais que nous avions mangé avec mes autres soeurs à Cracovie. Vraiment c'était délicieux, servi sans sauce, mais avec une noix  de beurre pour ne pas que ce soit sec. En dessert, j'ai pris du gâteau de crêpe... C'était plein de petites crêpes, quelques fruits rouges, et un peu de crème... Hmmmm. Cécile, elle, a pris une salade aux harengs fumés, des ravioli au chou, et un fromage blanc aux pruneaux fourrés aux noix... Vraiment je conseille ce restaurant qui est ici:

1 rue de l'Ecole Polytechnique
75005 Paris
Tel : 01 53 10 82 41

 

Sur ce, je vous laisse... J'ai faim moi!