Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/08/2008

De la chasse au passeport!

Amis bloggueurs bonjour! Laissez moi vous le dire du tac au tac: c'est sans doute la première et la dernière fois que la note du jour sera écrite du Starbucks du centre de Prague... Ce qui ne veut pas nécessairement dire que vous ne lirez plus jamais de note écrite d'un Starbucks, ni que vous n'en aurais plus de Prague... Mais avouez que ça vous embêterait que je tombe dans la monotonie... Donc il y'a de grandes chances que du Starbucks de Prague, ça ne se fasse plus... Enfin bref, ce n'est pas là l'objet de la note, laissez moi vous conter mon histoire...

Tout a commencé hier... Enfin non, tout à commencé le jour où des gens inderterminés ont décidé que pour voyeger, prouver notre nationalité, etc, nous aurions besoin de passeports, carte d'identité et tout ce bazar. Sauf que ces gens qui ont décidé ça, se sont dit que peut être on changerait régulièrement de nationalité, de nom, de couleur d'yeux, etc... Donc ils ont décidé que le passeport serait valable 5 ans, et la carte d'identité 10 ans. ouais parce que le passeport il est plus gros donc il y'a encore plus de chances que ça change. Après la limite, tu n'es plus rien; non, pas française, ni 1m72 ni tout ce que tu veux, sans passeport, pas d'identité, sans carte d'identité, pas de personne, tu n'es rien. Enfin surtout si tu vis à l'étranger...

Et comme de par hasard, à l'étranger c'est encore plus compliqué de faire renouveller ta raison de vivre... Surtout quand tu n'habites pas dans une capitale... Donc pour en revenir où j'en étais, tout a commencé ce jour là...

Mais comme je suis gentille, je ne vais commencer qu'au jour d'hier. Soir en plus.

Parce qu'à ce moment là, j'ai l'approbation de mon team leader pour partir même si le jour de congé n'est pas encore aprouvé. Donc tout doit aller très vite. je dois acheter mon billet pour Prague, et regrouper tous les papiers nécessaires à ma demande d'identité; Et c'est fou ce qu'il en faut des papiers pour prouver notre identité, il faut même notre passeport prouvant notre ancienne identité!

Bref, après le boulot je rentre à la maison et commence à regrouper tous les papiers... Je sue, crie, m'énerve quand au bout d'une demi heure, j'ai enfin réussi à remettre la main sur mes extraits d'acte de naissance, mais que je ne retrouve toujours pas trace de mon attestation de JAPD... Le coup de grâce? Bien sûr! Il arrive morsque je vérifie que mes actes de naissance sont datés de moins de trois mois et que je remarque qu'il sont daté du 15 mai... de trois mois et 5 jours quoi! Finalement après avoir poussé le dernier hurlement, j'empoigne le téléphone et appelle le consulat, prête à les traiter de tous les noms au cas où ils me diraient de refaire une demande d'extraits d'actes de naissance parce que les miens sont trop vieux... Maisheureusement pour elle, la femme à qui je parle est très aimable, me propose de récapituler tout ce que j'aurais besoin d'emmener, me dit qu'elle les prendra mes petits papiers... je suis soulagée. Il ne me reste plus qu'à remettre la main sur mon attestation de JAPD, que j'ai faite expédier de France exprès pour l'occasion...

L'heure tourne, j'ai encore des photos très spécifiques à faire (ouais, le milimétrage qu'ils demandent, c'est du précis! Si ta tête fait un milimètre de moins ils les refusent! Ouais. Carrément. Et j'ai promis à hana de la retrouver à 19h pour faire un entretien avec un collègue de son homme, qui fait une étude sur les étrangers européens qui vivent en République tchèque...

Finalement, au bord du désespoir, je réempoigne le téléphone et appelle Misterdoudou... Pour la première fois de ma vie j'éspère qu'il est encore au travail. Oui, parce que cette fameuse attestation je l'ai en scan aussi... Miracle, il y est encore, donc je l'implore de me réimprimer ce fichu papier... Et puis je pars car j'ai peur de ne plus avoir de place dans le bus de 7h...

Je sors de la maison, retire de l'argent... le photographe sdu centre-ville est déjà fermé. je vais donc jusqu'au centre commercial pour faire mes photos. la dame me dit qu'elle ne peut pas jouer avec son objectif pour me faire un visage de 32 mm minimum et 36 maximum, alors on prend les photos, je mesure... Ca fait juste 32! Je lui en prend huit et je file au gichet des bus pour acheter mon billet...

Bon, comme prévu, plus de place dans le bus de 7h, ni de 6h30, j'ai donc le choix entre 5h30 et 7h30... Je vous laisse deviner celui que j'ai choisi!

Finalement je suis très calme et destressée... Je marche doucement vers le point de rendez-vous avec hana, qui m'amène mon Misterdoudou 25 minutes plus tard (ouais mais vous inquiétez pas j'ai chanté dans la rue en les attendant!) Je réponds aux questions pas toujours intelligentes du gars... On mange un morceau tous les trois (sans le gars quoi), et on rentre... Une petite soirée sympa finalement.

Bip bip bip bip... Je hais ce réveil... Le premier jour de ma retraite, la première chose que je ferais, ce sera de le casser en 3000 morceaux tout minuscules! Depuis l'école primaire j'aurais attendu ce moment!

Mais comme je ne suis pas encore à la retraite, je finis par me lever avec à peine 25 minutes de retard... Pouf à la douche... Pouf à l'habillage... Cool, si je pars sans petit-déjeuner je serais pile à l'heure... Ah non en fait, parce qu'il y'a toujours plein de petits trucs à faire à la dernière minute: je me maquille, je décide d'emmener le laptop, etc... Donc finalement je pars 5 minutes en retard. C'est pas grand chose me direz-vous... sauf que je cours après le tram, j'atteind la porte, j'appuie sur le bouton pour l'ouvrir.... Et ce co****d de chauffeur démarre! qu'est-ce que ça m'énerve quand ils font ça! Bon, rapide coup d'oeil aux horaires des prochains tram... le temps que je regarde, il y'en a un qui arrive. Il ne va pas à la gare routière, mais comme il est hors de question que je perde 6 minutes de plus pour en attendre un, je monte dedans. J'ai mis de très jolies chaussures... Avec un petit talon. Elles sont vraiment très élégantes. Oui mais le centre de Brno est pavé. Et je dois marcher... Et même je cours un peu pour être sûre d'rriver à temps.

Enfin bref, une compote de pieds plus tard, j'arrive devant le bus. Là il doit être genre 7h29 et 36 secondes, donc je suis encore à l'heure. D'ailleurs c'est cool d'arriver avec une telle synchronisation: je suis montée dans le bus et pouf il a démarré... Enfin pas tout à fait parce que contrairement à ce que vous croyez en ce moment, je n'étais pas la dernière à monter!

Exactement 2 heures et 40 minutes plus tard, je redescend de ce bus, et me dirige vers le metro. Je vous passe le fait que le sol devant les escalier du metro n'est pas vraiment un sol, mais une grille avaleuse de talons... Je vous passe aussi la difficulté que c'est de trouver un ticket de metro pour la journée... Comme je suis une fille gentille, je vous passe même la difficulté de trouver le bon itinéraire, parce que oh, on va quand même pas y passer la journée! et même comme je suis une méga gentille fille méga sérieuse, je vous signale que nous allons faire une ellipse de dix minutes dans le récit et que je vais donc directement sortir du tram.

Au bon endroit en plus. sauf qu'à l'arrêt de tram il y'a rien qui indique "Ambassade de France". Ouais parce qu'au début je suis pleine d'illusions, je cherche carrément l'ambassade... Elle est tellement jolie en plus! Puis c'est simple, sur le site internet du consulat c'est l'adresse de l'ambassade qui est indiquée pour l'accés au consulat. Donc pour moi c'est très clair, ils sont ensemble et je vais pouvoir entrer dans l'immense maison rose saumon qui abrite les représentants de notre pays!

Sauf que d'abord il faut la trouver la maison... Et c'est pas gagné. Surtout avec ces magnifiques chaussures qui cette fois ci ne marchent non plus sur de simples pavés, mais carrément sur des pavés qui ont du être posés il y'a quelques siècles parce que bonjour la régularité! Et tout le centre de Prague et comme ça... La prochaine fois j'irais en basketts...

Trois ministère, 2 ambassades asiatiques et 3 instituts internationaux plus loin, j'ai la certitude d'être dans le bon quartier, mais toujours pas d'ambassade en vue... Et puis j'ai aussi la quasi certitude que mes photos ne sont pas bien... Et je me demande si je n'aurais pas du faire moi-même les photocopies de mon contrat de travail et tout le bazar...

Heureusement je tombe sur une toute petite boutique, avec une dame très gentille qui fait des photos d'identité. Quand je lui demande des photos pour passeport, elle me demande d'emblèe quelle nationalité de passeport je veux. Après un instant d'hésitation (ben oui c'est la première fois qu'on me laisse le choix!), je choisi quand même passeport français parce que ça doit être bien plus facile à obtenir qu'un passeport neo-zélandais... Clic clac, je prend la première photo qu'elle fait: de toutes façons c'est toujours moche les photos de passeport! Et je fais mes photocopies... oui parce qu'en lus la dame elle fait des photocopies!

Et même, elle m'indique mon chemin. Si c('est pas merveilleux ça!

Mon chemin donc me mène à un endroit où les pavés font encore plus mal au pieds... Le laptop commence à avoir envie de rentrer dans mon épaule, et ma gorge demande une petite rivère d'ice tea... Mais comme vous savez que je suis un brave 7nain, je marche vaillamment jusqu'à l'ambassade. youppi! je crois que je suis arrivée, et que je vais enfin pouvoir m'asseoir... Ouais parce qu'ils vont quand même pas me faire remplir tout le bazar debout hein!

Je m'approche de la porte: "Pour l'accès au consulat, merci de vous adresser rue Pétaouchnok, qui se trouve derrière l'ambassade..." sauf que voilà, l'ambassade est carrément collée à d'autres maisons, et je ne trouve pas comment aller derrière... Je retourne donc à la porte et j'essaye de la pousser, on ne sait jamais... Rien. Je commence à partir dans l'autre sens, en maudissant les pavés et les gens qui n'ont pas mis l'adresse du consulat sur le site Internet. Mais tout à coup: "Madame! Madame!"

En général quand on me hèle comme ça dans la rue, j'ai envie de me retourner et de rétorquer: "On t'as jamais dit que c'est trés malpoli de crier après les gens dans la rue? Et puis en plus c'est mademoiselle crétin!" sauf que là je suis à Prague, et que d'entendre quelqu'un appeler en français c'est jouissif... Surtout que j'en avais marre de chercher toute seule comment aller à ce p***** de consulat, je l'aurais béni le gars!

Ouais, c'était un gars de la sécurité parce que bien sûr ma tentative désespérée d'ouvrir la porte de l'ambassade a été filmée par au moins 4 caméras de surveillance... Donc le gars de la sécurité il me dit comment aller au consulat. Il me dit de me dépécher. ben je fais ce que je peux oh!

Cinq minutes plus tard... Oh joie! J'arrive à une toute petite porte. C'est marqué sur le mur à côté: "Ambassade de France section consulaire"... Bon, il n'y a a pas de poignée, mais j'imagine que c'est encore la caméra qui m'a sauvée parce que la porte s'ouvre carrément toute seule!

Il y'a une petite dame qui me scanne et tout mais je suis pas armée alors j'ai le droit d'entrer...

Je vois ensuite un monsieur qui vérifie mes documents. Il commence par me dire que mes photos de passeport sont trop petites... Ah mais non monsieur j'ai demandé des photos spécial passeport français! Il vérifie: ah oui c'est bon. Arrive le moment du certificat de JAPD: c'est bien l'original que vous avez? Quoi???? vous voulez un original? Ben non j'ai qu'une copie, l'original est en France. Il me demande sije n'ai vraiment pas moyen de me le faire parvenir... Monsieur qoyez gentil, je viens de Brno exprés, j'ai dû prendre un jour de congés, j'ai plus aucun papier valide... Pour tout le reste j'ai des originaux à montrer!

faut croire que c'est vraiment pitoyable d'habiter à Brno parce qu'il a suffit qu'il dise à sa collègue que j'habite à Brno pour qu'elle dise que c'est pas grave, on va prendre la copie du certificat vu que tout le reste est bon...

Ouf. Enfin j'ai le droit de rentrer dans le bureau. On remplit des papiers, je signe deux trois trucs.. et dans deux mois j'aurais tout ça! Quel soulagement! je resors de là et vais direct m'écrouler au Starbucks... Mais mon expérience Starbucksienne, si vous le voulez bien ce sera pour une autre note, vous avez eu assez d'aventure par procuration pour aujourd'hui!

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

52 heures 40 minutes ?

Écrit par : maman du 7nain | 23/08/2008

Merci Sophie pour ton blog. C' est sympa d' avoir des nouvelles régulierement comme ça alors Continue

Écrit par : Charlotte | 23/08/2008

eh bin putain! ça coupe l'envie de voyager des trucs pareils :p

Écrit par : gazelle | 24/08/2008

Maman: ben c'est que c'est loi! Bon, ok je vais corriger... Pfff
Charlotte: t'inquiète pas je continue... je peux taper jusqu'à en avoir mal aux doigts. Qu'estèce que je ne fais pas pour vous! lol
Gazelle: nana mais y'a du bon aussi à côté hein... Mais c'est plus cool de voyager quand il n'y a pas ce genre de contraintes: j'en ai encore mal aux pieds!

Écrit par : 7nain | 24/08/2008

Les commentaires sont fermés.