Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2009

L'UE ça sert à rien...

C'est vrai quoi, c'est bien joli sur les papiers et dans les discours qu'on nous retransmet à la télé, mais concrètement, on gagne quoi? Rien du tout!

Enfin si. On n'a pas besoin de visa pour se déplacer ou travailler. Mais à art cela quels sont les avantages que l'on a à s'expatrier dans un autre pays de l'UE?

C'est un casse-tête quand il s'agit de refaire son passeport ou sa carte d'identité car (je pense que la Tchéquie est loin d'être la seule dans cette situation), les consulats sont plutôt dans les capitales en général... Donc c'est minimum 2 jours de congés à prendre, parce qu'en plus, quand on est français(e), il faut effectuer la demande et le retrait en personne. Sans compter qu'il faut d'abord s'inscrire sur les listes consulaires...

A quand des "consulats européens" dans toutes les villes importantes (et pas seulement les capitales) dans lesquels on pourra faire nos demandes de papiers quelle que soit notre nationnalité et qui n'auront ensuite plus qu'à être transmises aux préfectures ou institutions concernées? Ça ce serait un vrai service européen...

A quand un tarif postal unique pour toute l'Europe? Déjà faudrait-il que les pays qui entrent dans l'union n'en prennent pas ce qu'ils veulent: l'euro ce serait tellement plus pratique si c'était pour tout le monde! Et hop un timbre à 55 cents pour n'importe quel destination en Europe, ce ne serait pas merveilleux? Vous vous rendez compte que je suis payée en couronnes tchèques (et apparemment l'euro c'est pas pour bientôt...), à peine plus de la moitié du salaire français pour ce boulot, mais que pour faire venir des livres ou des DVDs en franças, donc de France, ou même simplement des affaires de danse,les frais de port doublent voir plus?

A quand des tarifs de communication homogénéisés pour toute l'Europe? J'ai entendu parler du prix des sms, c'est bien joli mais pourquoi ne pas aller plus loin?

A quand un programme scolaire européen? Bien sûr il faut conserver la diversité culturelle, qui est enrichissante... Et entre nous je n'aimerais pas vivre dans un monde de clones. L'histoire s'applique à un pays par exemple, mais qu'en est-il des mathématiques et autres sciences naturelles? Pourquoi pas plus de choix de langues européennes dans les collèges et les lycées, ne serait-ce que pour les LV3?

Enfin, à quand des médias accessibles en Europe et pas seulement en France ou en Pologne, etc? Je peux regarder les vidéos de France2 mais pas celles de M6... J'ai voulu télécharger (légalement et en payant) un documentaire sur l'école de danse de l'ODP, je n'ai pas pu... Et même certaines vidéos sur Youtube, je ne peux pas les regarder d'ici mais je le peux de France... A chaque fois le message est le même (clic):

Video pas dispo.jpg
Alors franchement, ce n'est pas demain la veille que vous m'entendrez dire: "J'habite en Europe"... Pour le moment j'habite toujours au bout du monde... Mais vivement que ça change!
Votez pour moi!

19/01/2009

Petites pensées du jour...

Je suis retournée au boulot aujourd'hui après 10 jours d'absence:

-"Oh halleluja 7nain tu es revenue!"

-"Youppiiiiiiiiii! 7nain tu es là! Dis j'ai une question!"

-"Rhooooooooo 7nain quand t'étais pas là c'était trop la galère!"

C'est qu'ils seraient presque touchants!

M'est avis que ces chers collègues, ils ne m'apprécient pas toujours tous quand je suis là, mais quand je ne suis pas là: qu'est-ce que je leur manque! Enfin mes connaissances surtout...

 

 

Non, les Tchèques ne sont pas en retard sur le double vitrage, ils ont juste inventé le frigo écolo!SL271359.JPG

 

 

 

 

 

 

Le chat a décidé qu'il était temps de défaire le sapin de Noël, et l'a donc transformé en horreur de Noël pendant que je grattais mes copies dans les amphis... SL271356.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Y'a des gens vraiment tordus dans la vie... Surtout celui qui a fait une recherche "film paire de fesse attaque ville" dans Google... Et le pire? Il est arrivé chez moi l'hurluberlu!

16/01/2009

Les dès sont jetés.

Ou de la grande joie de passer ses examens… Mais ce titre là il me semble vous l’avoir déjà servi l’an dernier.
Enfin bref, résumé de ma semaine d’étudiante:

De dissertation, il n’y eut point… Fichtre! Mais je suis bien plus douée en dissert qu’en commentaire d texte moi! Ah la dissertation! Cet art d’écrire le plus de phrases possible en y plaçant le moins de bêtises possibles… Ouais, moi la dissert c’est mon exercice préféré. Mais bon. Comme je vous l’ai dit, il n’y eut point. Donc j’ai fait des commentaires de texte… Ca c’est chiant.

Des professeurs, il y’eut. Qu’est-ce qu’un professeur d’université? Une personne vicieuse, pervertie dès sa prise de fonction par des collègues peu scrupuleux:
« Vas y met leur ça comme sujet d’exam! »
« C’est pas un peu abusé de leur coller un exam pour lequel ils n’ont pas eu le cours? »
« Mais non! C’est bien plus rigolo comme ça! Tu verras comment tu te marreras en corrigeant les copies! Et puis faut bien faire archer les sites internet spécialisés dans les perles d’examen non??? »
« Ah ouais t’as raison… »
C’est comme ça que je me suis retrouvée devant un devoir de culture russe, comportant 10 question… Dont seulement 4 dont la réponse était dans mon cours… Les réponses aux autres questions étant dans les documents en russe, que j’ai certes reçu, mais que je n’ai pas lu et encore moi compris, ceux-ci étant destinés uniquement aux étudiants en russe, et non pas en anglais!

De rattrapage, il y’eut beaucoup.

Mais de ratage il y‘eut surtout.

Pour vous la faire short, je pense avoir rattrapé ma première année, mais devoir tout repasser à l’exception de l’italien pour ce qui concerne lé deuxième année… En voilà une qui commence bien!

De révisions? Mais quelle question! C’est juste dommage que les profs ne posent jamais les questions concernant ce que j’ai le plus révisé…

De RU, il y’eut suffisamment… Ah la joie de sentir un plat chaud descendre dans son petit gosier frigorifié, après trois jours de sandwich agressif!

Enfin, de rigolades, de rencontres et de bavardages, il y’eut une bonne petite dose, pour égayer cette studieuse semaine…

En tous cas, moi, je suis bien contente de rentrer à la maison, dans mes -15°, mais avec Misterdoudou, le Chalibaba… Et une cuisine!

Vivement les prochains exams! Euh… Vivement le diplôme!

12/01/2009

Manger au Macdo: un challenge!

J'en entend déjà deux ou trois qui rigolent... Mais sans blague! Le Macdo c'est compliqué!

Samedi je suis partie bien tôt de ce petit Brno pour me rendre à l'aéroport de Vienne... Mon avion n'étant qu'à 15h25, je devais déjeuner à l'aéroport, et comme j'avais mal à la gorge, en plus je voulais manger chaud. Quelle drôle d'idée que de vouloir manger quelque chose de chaud dans un aéroport! Surtout que j'avais décidé que je ne mettrai pas plus de 6 ou 7 € dans mon déjeuner, parce qu'il ne faut pas exagérer, je vous rappelle que j'ai un salaire tchèque moi!

En tombant par hasard sur une pancarte vantant les mérites des divers cafés et "restaurants" de l'aéroport de Vienne, je découvre donc qu'il y'a beaucoup de cafés, une pizzeria, une cafétéria, un ou deux rais restaurants, et un Macdo...

Bon. Il va falloir choisir... Dans ma petite tête, le Macdo serait loin d'être le meilleur, mais il serait certainement le moins cher... Sauf que bon, moi et lui, on est pas copains quoi...

Je demande donc à ma Mégapetitesoeur, qui je le sais y est bien plus habituée, combien ça me coûterait de prendre un menu de base. "Bah... Ça dépend du menu", qu'elle me répond avec son air habituel de Mégapetitesoeur... Ca ne m'avance pas. Je tente ma chance: "Un menu avec un cheeseburger?" Elle m'apprend donc que ce serait dans les environs de 7€... Mais que ce qu'elle prend d'habitude c'est qu'aux environs de 5€... Ah cool! De toute façon je ne sentirai pas la différence de goût, ça reste un hamburger avec des frittes... Je lui demande donc ce que je dois prendre. "Un menu big mac avec des frittes et un MacFlurry." Parce qu'en plus elle veut me faire manger de la glace alors que je suis malade! Le MacDo veut ma mort! "C'est obligé le MacFlurry? J'en veux pas moi!" Heureusement, c'est quand même cool le Macdo, y'a pas de dessert dans les menus apparemment...

Une fois mon menu fixé avec Mégapetitesoeur, je me tourne vers Superpapa. On ne sait jamais, je lui demande son avis: "Tu crois que je peux trouver à manger chaud, et moins cher qu'au MacDo dans un aéroport?" Réponse claire nette et précise: "Non".

Ok. Ne me reste plus qu'à le trouver car je n'ai aucune idée d'où il se trouve... Re-changement de fenêtre msn: "Misterdoudou tu ne sais pas par hasard où il est le MacDo?"

Dingue tous les gens qu'il faut solliciter juste pour un pauvre hamburger!

Finalement, je trouve le palace de la junk food... Et je réalise en y pénétrant que c'est la première fois de ma vie que j'y vais toute seule... L'idée soulève en vent de panique en moi, zut de zut je dois prendre quoi déjà??? La serveuse m'assaille de suite avec un "Grüss Gott, bla bla bla bla?" Pouf, envolée la leçon de Mégapetitesoeur, je ne sais plus ce que je dois prendre, et je sors le premier truc qui me passe par la tête: "Big Mac menu please." A peu près 3 secondes et demie plus tard, c'était servi et encaissé...

Je me suis donc permise de croire que j'allais donc pouvoir savourer (si j'ose dire), mon repas.

Mais là c'est carrément sportif! En fait un hamburger de menu Big Mac, c'est un espèce de triple truc, avec de la viande au milieu, mais surtout beaucoup de salade, sauce et divers ingrédients autour du pain! Du coup c'est impossible de manger ça en gardant sa dignité, parce que c'est simple: on s'en met partout! Et que dire du Coca? J'ai demandé un pett Coca moi, on ne peut pas choisir? Je me suis retrouvée avec un demi litre de faux Coca (certainement une sous marque locale qu'ils vendent au prix du vrai...). Vous avez déjà essayé d'ingurgiter une telle quantité de Coca en 45 minutes vous? Et bien je vous déconseille d'essayer, tout ce gaz, ça vous gonfle comme un ballon!

Finalement, j'ai presque été soulagée quand je suis arrivée au bout du "repas"... Enfin, je vous passe les remontées de hamburger pendant tout le reste de la journée hein!

La prochaine fois je prends un thermos de soupe, parole de 7nain!

10/01/2009

La galette des rois...

La galette des rois on y échappe pas: elle revient tous les ans.

Enfin moi je n'en ai pas mangé ces deux dernières années car parait-il, je n'étais pas dans le bon pays pour ce genre de dégustations...

La galette des rois, c'est un éspèce de gâteau, qu'en général les enfants n'aiment pas trop mais veulent manger quand même, et qui ne se mange que le 6 janvier... L'origine de la galette, bof, personne ne la connaît vraiment... Toujours est-il qu'elle est spéciale. Pourquoi spéciale? Mais ma bonne dame, z'avez jamais mangé de galette vous ou quoi? Il y'a un truc à se casser les dents là-dedans! A l'origine c'était une bête fève, mais pour éviter de la croquer, on l'a remplacée par de la céramique car c'est beaucoup plus amusant: le bout de dent parti avec fait qu'on obtient deux fèves pour le prix d'une!

La galette, c'est fourré avec de la frangipane normalement... Mais aujourd'hui on trouve toutes sortes d'aberrations telles que des galettes à la compote de ce que l'on veut, de la galette frangipane-chocolat, etc... La frangipane c'est amer, c'est pour cela que les enfants ne l'aiment pas... Mais les enfants aiment avoir la fève.

Le problème de la fève, c'est qu'il n'y en a qu'une par galette, et c'est toujours horriblement injuste si ce n'est pas le plus petit enfant qui a la fève, car vous savez bien que pour un enfant de 5 ans, la justice est très spéciale et consiste à obtenir exactement ce qu'il désire au moment où il le désire... Si c'est un autre qui a la fève, c'est injuste. C'est la crise. Donc on triche.

Oui parce qu'en plus il y'a toute une règle du jeu pour manger la galette...

On la réchauffe, on la coupe, on la fait tourner... Mais surtout, on cache le plus jeune joueur sous la table, d'où il va devoir crier les noms des autres joueurs un par un, afin de leur attribuer une part, sans avoir la moindre chance de voir dans quelle part se trouve la fameuse fève... Quel fabuleux jeu de hasard! (Un jeu facile à ranger en plus, pas comme les autres jeux de société!)

Une fois que le jeu est installé et que chacun est assis en face d'une part de galette, on peu commencer à déguster... Mais attention, interdiction d'ouvrir la galette en deux! Car sinon, les enfants, ces petits sacripants, usent du prétexte que la fève n'est pas dans leur part pour ne pas la manger... Diantre! Je vous avais dit qu'ils ne l'aimaient pas cette galette! Ce qu'ils veulent les enfants c'est la fève!

Les adultes en revanche, cherchent plutôt à déguster un bon gâteau... La fève? Peu d'importance, on est obligé de se coller une couronne en carton tout gras sur la tête, et de subir la révolution des enfants qui trouvent ça "trop injuste!"

Enfin, quand l'étape de la dégustation est terminée et que la fève est révélée au grand jour, il reste encore à choisir, la reine, ou le roi correspondant au gagnant... Une espèce de seconde place quoi. Là encore, des troubles peuvent apparaître... Des gens peuvent se travestir pour le plaisir d'obtenir le titre tant convoité, d'autres peuvent provoquer d'horribles crises de jalousie en choisissant une autre personne que celle pensant que le titre lui revient de droit...

Bref, la galette est un jeu, mais un jeu périlleux...

Enfin, une fois que les larmes sont séchées, les têtes dégraissées, les mietes avalées et la table débarrassée, tout peut rentrer dans l'ordre, et on peut déjà penser à la prochaine galette, qui bien sûr sera payée par le gagnant, et sur laquelle les enfants victimes d'injustice reportent déjà tous leurs espoirs de souveraineté!

Ah la la, nous les Français, qu'est-ce qu'on ne va pas inventer!

Et oui, figurez-vous que dans d'autres pays, on se simplifie vraiment la vie en ne connaissant tout simplement pas cette belle expression qu'est "tirer les rois"...

Alors moi, supportrice de la galette à la frangipane, je leur en ai préparé une! Autour de la table, différentes nationalités, différents âges, mais heureusement, pas d'enfants... Le problème des adultes, c'est qu'ils sont trop malin, et que malgré la bonne volonté que j'y ai mise, je n'ai pas pu échapper au triste sort de se recroqueviller sous une toute petite table, à crier les noms de gens que je ne connaissait même pas... car oui, ce soir là, j'étais la cuisinière, mais aussi la plus jeune, et donc héritière du titre de crieuse sous table...

Heureusement tout est bien qui finit bien: Misterdoudou a eu la fève (et a choisi la bonne reine est-il besoin de le préciser?), et tout le monde à trouvé mon oeuvre excellente...

Suite l'année prochaine!

04/01/2009

Les langues vivantes...

Vous savez ce que c'est le plus grand problème des langues vivantes? Laissez moi vous révéler un secret: le grand problème des langues vivantes, c'est qu'une fois qu'on l'a un tout petit peu apprise, il faut la parler, la pratiquer, s'en occuper et la chérir comme un bébé. Pourquoi? Mais ma bonne dame! Sinon c'est l'oubli total et il faut tout recommencer!

Alors m'expliquerez-vous donc cette folie qui m'a prise de choisir allemand LV2 pour ma première année d'anglais? Rassurez-vous la folie ne s'est pas répéte en seconde année, pour laquelle j'ai choisi italien... Mais là, en ce moment, c'est sur l'allemand que je me casse la tête, donc laissons l'italien tranquille.

L'allemand, c'est fourbe. Joli quand c'est bien parlé. Mais fourbe. On l'apprend. Déjà c'est dur dès le début. On s'acharne. On s'améliore. On obtient un 14 au bac... Bref, une vraie langue avec son petit caractère...

Sauf que. Le bac c'était en 2004, et nous sommes en 2009. Depuis pas longtemps, ok, mais en 2009 quand même. Et pendant toutes ces années, l'allemand s'est rangé progressivement dans un des nombreux tiroirs de ma tête... La poussière l'a recouvert... Il s'est endormi. Séchez vos larmes, ce n'est quand même pas si triste! Et puis si ça peut vous rassurez, les tiroirs anglais, italien, espagnol, tchèque et leurs copains sont toujours bien rangés et dépoussiérés...

Le tiroir de l'allemand, j'ai dcidé de le réouvrir l'an dernier, quand j'ai décidé de m'inßestion du jour c'est toujours l'allemand. Enfin, mon allemand, plein de poussière comme je viens de vous en informer...

Et donc après avoir bien tiré et forcé sur le tiroir au point d'être à la limite d'en arracher la poignée, le tiroir s'est ouvert... Et quelques effluves d'allemand s'en sont échappées... Guten Tag! Ich Heiße 7nain. Et autres banalités. En revanche, les mots, les phrases plus élaborées, sont visiblement endormis profondément dans le tiroir... Dans le coma je dirais.

Et inréveillables... Sauf que moi, toute peu douée en médecine des langues que je suis, j'ai un examen dans une semaine, et j'aimerais bien que tout ça se réveille un peu! Et non... Têtu l'allemand! J'ai beau lire les cours, chercher un mot sur deux dans le dictionnaire... Rien à faire, ça ne me remet toujours pas l'allemand en place...

To je bulbě, comme disent les Tchèques...


02/01/2009

Rentrée au boulot...

Ou le pont, ce sport national si populaire en France...

Et oui, hier c'était férié, et aujourd'hui, c'est vendredi... Alors bien sûr, les gens font tous "le pont". Faire le pont ça consiste à sauter un jour de boulot pour rejoindre deux jours non travaillés sans passer par la journée travaillée entre les deux. Un peu comme sauter une classe quoi. A noter que ça ne marche pas dans l'autre sens: personne ne relie jamais deux jours travaillés en sautant un jour ferié, c'est bien trop précieux!

Donc aujourd'hui, jour du pont du nouvel an, moi je suis retournée travailler après mes vacances bien méritées... Et qu'ai-je fait toute la journée? Et bien c'est simple: comme je reviens de vacances, je n'avais pas de ticket et rien n'est arrivé chez nous, et je n'ai pris que 5 appels... Comme personne n'a eu d'appel compliqué, en gros je n'ai rien fait si ce n'est 2 heures de formation avec la nouvelle...

Et bien vous savez quoi? J'ai découvert que le temps passe quand même beaucoup plus vite quand on passe la journée sur Internet au lieu de se casser la tête sur les problèmes des autres!

Lundi ce sera autre chose....

Allez, sur ces bonnes paroles, salut la compagnie! Moi je vais allez me coucher!

01/01/2009

Bonne année 2009!

Bonne et heureuse année à tout le monde!

 

tux-bonne-annee.jpg