Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2011

Silence, ça pousse!

Il y a deux mois, je vous montrais fièrement l'ébauche de mon potager en petit pots... Aujourd'hui, malgré quelques pertes, je dois avouer que je suis agréablement surprise et satisfaite du résultat! Certaines plantes sont certainement dans des pots un peu trop petits, mais j'ai remarqué qu'elles s'y plaisaient mieux que dans les jardinières... J'ai donc pris le parti des les y laisser, et c'était visiblement le bon choix, puisque depuis quelques jours, j'ai des boutons de fleurs de... Poivron!

Trêve de bavardage, voici mon "jardin" en images!

DSC00736.JPGMa petite tomate, qui fait bien maintenant 30 cm... Mais toujours pas de fleurs à l'horizon, elle est dehors depuis une petite semaine seulement!

 

 

 

 

 

DSC00734.JPG

Boutons de fleur de poivron...

 

 

 

 

 

 

DSC00733.JPG Le petit poivron que j'ai bien cru perdre plusieurs fois, mais qui tient bon! Beaucoup plus petits que ses frères, il s'obstine et s'accroche à la vie... En voilà un qui mérite de l'attention!

DSC00732.JPGLe plus grand piment, qui cohabite avec l'unique brin de persil plat qui ait poussé... Deux potes inséparables!

 

 

 

 

 

 

 

DSC00731.JPG

LA fleur de Misterdoudou qui préfère les fleurs... Je ne me rappelle plus son nom, mais c'était un truc royal ou impérial... A ses côtés, une bouture de ficus elastica, le fameux caoutchouc plutôt bien partie!

DSC00730.JPG

Les parents ficcus, Hector et Nejma de leurs prénoms, qui cohabitent aussi avec des squatteurs que je ne savais pas où mettre.

 

 

 

 

DSC00729.JPGLes deux autres piments, toujours à l'intérieur, qui cohabitent avec Hector, le grand ficus alii, et que je compte bientôt séparer pour qu'ils puissent être plus à l'aise...

 

 

 

DSC00728.JPGEt enfin, le basilic... Ou ce qu'il en reste, le pauvre habitant dans une maison de gros consommateurs de basilic! Une petite surprise, acheté déjà planté à... Tesco au rayon fruits et légumes, il tient le coup depuis plusieurs mois, c'est la première fois que ce genre d'herbe tient chez nous. Il cohabite également avec une bouture de ficus elastica bien partie elle aussi, et qui méritera très bientôt un pot individuel.

 

 

 

Aujourd'hui, grand soleil... J'ai décidé d'essayer de repeupler mes jardinières qui ne contiennent guère plus que des boutures de ficus. j'ai donc resemé du persil, de la ciboulette et des radis... C'est tard oui, mais ici les saisons ne sont pas comme en France et le vrai beau temps est là depuis seulement deux semaines... Alors j'ai tenté le coup, au pire si ça ne prend pas, je n'aurais pas non plus gaspillé énormément de graines.

Le concombre survivant a quant à lui rendu l'âme il y a quelques temps...

Et pour la petite touche écolo, ces petites bêbêtes sont arrosées autant que possible avec l'eau de l'aquarium. Je suis sûre que ça nourrit la terre, et ça évite le gaspillage; même si on n'est pas très écolo, pourquoi jeter l'eau de l'aquarium si c'est pour en remettre la même quantité dans les plantes?

14/07/2011

Eh David! On a été au même lycée, pense donc aux apprentis tchèques!

Et oui. Il y a une ou deux semaines, j'ai entendu au journal que David Douillet était devenu une éspèce de ministre des expats. Ah tiens, on pense à nous? Fait rarissime! Je ne vais pas critiquer l'assignation de David Douillet, qui n'est somme toute pas forcément plus ridicule que d'autres choses qui se passent grâce à notre très cher gouvernement.

Mais ça me fait drôlement rire de voir un champion olympique de judo, dont la seule action politique connue de moi est l'opération pièces jaunes, propulsé à un poste aussi important... Enfin il semblerait que ce soit aussi la première fois qu'on tente de s'occuper des expats, alors là-haut au gouvernement ils ont dû se dire que linexpérience serait toujours mieux que rien... Personnellement j'attends de voir avant de critiquer comme je l'ai pas mal vu sur des blogs de gens qui vivent... En France!

Enfin bon, David, je suis sûre que tu lis Internet parcequ'un secrétaire d'état aux Français établis à l'étranger se doit de se tenir au courant de ce que les apprentis tchèques ou autres ont à dire, moi je réclame au moins un consulat à Brno hein! Parce que bon, prendre 2 jours de congés non payés pour juste refaire mon passeport, ça me tente moyen quand même... Et puis même, faire 2h de route pour aller voter, ça me tente moyen aussi...

Et puis si tu fais pas ce que je veux , je m'en fous, je raconterai ici même tout ce que tes anciens profs ont raconté de toi aux générations d'après! Parole de 7nain! (comment ça c'est du chantage???)

13/07/2011

Comment j'ai dormi sur le lac des cygnes...

Le 3 juillet, c'était notre anniversaire de mariage n°1. Oui parce que nous en auront un n°2 très bientôt.

Le 5 et 6 juillet en République Tchèque, c'est ferié. La faute à Cyrille, Méthode et Jan Hus.  Nous en avons donc profité pour planifier un week end prolongé... A Prague! Notre petite lune de miel tant attendue depuis 1 an!

Pour faire quelque chose d'un peu spécial, Misterdoudou s'est décarcassé, et nous a réservé un superbe "botel". Un botel, c'est un hôtel sur un bâteau tout simplement. Comme on ne fête pas ses noces de coton tous les jours, la suite la plus belle, avec petit balcon privé à la proue du bateau a été réservée.

Le début du week end arrive... Tout excités nous partons pour Prague. A l'arrivée, le temps nous fait la mauvaise surprise d'être plus mauvais que prévu. Tant pis, nous avions prévu le coup et amené des pulls. Nous embarquons sur le Klotylda, sur la Moldau... Et découvrons notre jolie chambre. Rien à redire, elle est magnifique.

Nous ouvrons la porte vitrée et sortons sur le balcon... Pour découvrir juste en dessous de nous, une multitude de cygnes qui nagent, plongent ou dorment... Et pas un cygne noir pour troubler cette paix, ce voyage unique.

12/07/2011

Moi et mon bolide.

Depuis mes 16 ans, je me promets à moi-même tous les ans de m'inscrire à l'auto-école.

C'est finalement chose faite, à presque 24 ans, mais mieux vaut tard que jamais. Bon, OK, nous avons une voiture depuis deux ans et seul Misterdoudou peut la conduire... Et alors?

Il y a deux semaines, je me suis donc inscrite à la seule auto-école de Brno qui propose les cours en pseudo-anglais et un traducteur pour les examens.

Heureusement que je me débrouille en tchèque car le niveau d'anglais des monos reste assez bas, mais c'est tellement appréciable de trouver des personnes qui font cet effort!

Bref hier soir, c'était mon premier cours de conduite. Moi qui n'avais jamais même démarré une voiture auparavant! Toute excitée et un poil stressée, je pars avec Misterdoudou pour le point de rendez-vous.

Ma voiture arrive. Elle s'appelle Splash, c'est écrit en gros dessus. Splash à moi, ça m'évoque l'écrabouillement de la voiture contre le mur qu'elle vient d'emboutir. Encourageant...

Heureusement, le moniteur m'emmène à un endroit où il n'y a presque pas de mur. Ouf, sauvée! Il m'explique brièvement l'utilité de toutes les petites manettes et autres gadgets de la vouture, jusqu'au fonctionnement de la clim, seul élément que je maîtrisais sans doute déjà, puis c'est parti. Quand il me dit "Démarre", c'est presque irréel: imaginez un peu! Moi le petit 7nain de Brno qui démarre une voiture pour la première fois! Allez je suis sûre que vous versez une petite larme tellement c'est émouvant!

Bref, je tourne la clef. Je passe la première, et youhouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu roule ma poule! Bon, tout droit, en première, ça va. Mais d'un coup il prend l'idée au mono de me faire tourner à gauche. Complètement. Un demi-tour. Mais c'est autorisé ça?! Bon, ça a l'air. Mais je n'ai pas compris l'instruction, et je manque d'arriver sur les rails... Ah oui j'ai oublié de préciser: nous sommes à 2 pas de la gare... Heureusement qu'il n'y a pas de train!

Finalement, après une bonne demie-heure (ou plus, je ne voyais pas le temps passer), de départ, arrêt, demi-tour, passe la seconde, passe la première etc... C'est parti pour "Now we go to ze city". Gloups. Ze city? Ca fait peur dit comme ça, mais quand faut y aller faut y aller, je n'apprendrai jamais tout sur un entrepot de bus désert!

Allez hop, je redémarrenn je tourne à droite, et je me retrouve dans ze city. Enfin, un petit coin tranquille de ze city en question. En plus pour les tchèques, c'est l'heure du dîner, il n'y a personne sur les routes. Tant mieux pour moi! Je me retrouve dans une pente, et le mono me dit de m'arrêter. Soit, je m'exécute. Et là le bougre, il me fait démarrer au moins 5 ou 6 fois dans la pente! Pfffffffffffffffff puis rebelotte, mais avec le frein à main super dur à dessérer. Re pfffffffffffffffffffffffffff. Mais je finis par m'en sortir à peu près. On fini le tour du pâté de maisons, et je reçois la meilleure des instruction: "rentre chez toi". Choueeeeeeeeeeeeeeeeeette! En conduisant bien sûr! Là ça va je connais le chemin!

Hop là j'arrive devant la maison, et je m'arrête en plein milieu de la route ou presque. Ben oui, où as-tu lu que j'avais déjà appris à me garer? Je sors de la voiture et aïïïïïïe! Mes jambes! Toutes mes articulations doivent se déplier et se désengourdir! Mince, c'est du sport la conduite! Il faut dire que je suis déjà une pro: calé 3 fois en 1h30, tout premier cours... Qui dit mieux?

Ce soir, il parait que c'était mieux... Mais j'ai eu droit à l'heure de pointe et au tour de la ville entière!

11/07/2011

Au pays des droits des machos.

Pas de vraie note aujourd'hui, mais j'aimerais aborder un sujet qui me tient à coeur: la banalisation du machisme en France.

Je pense depuis pas mal de temps à faire un billet là-dessus, mais je ne trouve pas les mots. Quand j'y pense, ça me fâche vraiment, et ça m'attriste: moi française, je ne veux pas rentrer "chez moi", que je considère le pays de l'intolérance, vis à vis des étrangers, des "non-chrétiens" (j'englobe là-dedans, toutes les autres religions), des gens de couleur, des femmes... Bref, toutes les idées du Moyen-Age à leur état quasi originel...

Ce qui a renforcé mon envie de parler de machisme, c'est ce petit article paru dans ELLE, grâce auquel j'ai découvert que FR2 allait diffuser une émission: "Une semaine sans les femmes". je vous laisse faire une rehcrehce. Mais c'est encore une de ces émissions qui va renforcer ce vieux cliché si dépassé et machiste de la femme indispensable au ménage, à la tenue de la maison, au confort de l'homme. C'est pour ce genre de choses que nous devrions être intolérants! Je ne comprends pas que de telles émissions puissent-être diffusées dans un pays dit civilisé au 21ième siècle.

Je n'ai pas non plus évoqué l'affaire DSK dans ce blog. Le jour de son arrestation je me rappelle avoir dit à Misterdoudou "Je suis bien contente que ça se soit passé aux Etats-Unis, en france on ne l'aurait sans doute même pas inquiété". Pour moi cette histoire allait peut-être débloquer un peu les mentalités françaises... mais il faut croire que je me suis fait des illusions. Je vous laisse aller chez Alice, qui en parle beaucoup mieux que moi: http://aliceswonderverden.blogspot.com/2011/07/toujours-l...

Difficile d'exprimer son dégoût face à certains comportements, mais j'y reviendrai sans doute, car ça me tient à coeur, même si ça ne fait pas forcément avancer les choses, même si c'est parfois maladroit, de dénoncer toute forme d'intolérance et de bêtise humaine.

09/07/2011

Les mirâcles existent vraiment!

Lundi soir, nous rentrions tranquillement de notre voyage de noces et j'ai eu la surprise les résultats d'examens déjà en ligne.

Chouette! j'ouvre la page: "défaillant". Bon, tant pis, je m'y attendais. je clique sur "Voir le détail des notes", la meilleure option, qui m'ouvre une nouvelle page.

Là je vois que j'ai quand même validé le premier semestre, et je descends jusqu'au second semestre. Première UE: Littérature. Et là quelle ne fût pas ma surprise de découvrir une "absence injustifiée" en littérature britannique! Euh... Y'a pas comme un prblème là? Non parce que si ils veulent je leur récite le sujet pour prouver que j'étais bien là! Non mais oh! C'est bien la peine de nous faire signer des feuilles d'émargement, et d'interrompre les épreuves toutes les 3 minutes pour s'assurer que tout le monde a bien signé!

Du coup deuxième semestre défaillant. C'est pour ça que je ne valide pas ma licence. Mais ça ne se passera pas comme ça! Je commence à harceler la fac pour qu'ils me rendent ma note!

Entre temps, une équation super compliquée est résolue pour trouver que la note manquante doit être un 11 pour me permettre d'avoir 9,999 de moyenne sur l'année, en éspérant qu'ils arrondissent. Je pense avoir à peine 10... Mais c'est jouable quand même. L'espoir renaît.

Quelques jours plus tard, après avoir envoyé foulitude d'e-mail, harcelé tous les numéros de tééphone que j'ai trouvés, je parle enfin à une dame qui a l'air de comprendre un peu le problème, et me remplit une "Fiche de réclamation". Cool. "On espère avoir tout résolu d'ici le début de la semaine prochaine". Super, c'est gentil madame. On est jeudi, il ne devrait donc plus rester trop de temps à attendre.

1h plus tard, ô surprise, un e-mail. Un e-mail qui a l'air intéressant, pas un spam quoi, ni même "l'actualité des étudiants" que je reçois si fréquemment:

"Bonjour
vous avez envoyé un message concernant votre note pour VLALI601.
vous avez eu 14 à cette matière et vous êtes adm avec 10.15
cordialement"

Waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaw! Inutile de vous dire qu'après un tel suspense c'était un soulagement, d'autant plus que je ne pensais vraiment pas avoir validé mon année du premier coup...Sans rire, qui eut cru qu'un tout petit 7nain allait y arriver?

Allez, maintenant j'avoue: il y a 2 bouquins que je n'avais pas réussi à lire à temps... Comme quoi la broderie des fois... Ça paye!

Allez maintenant, vive les galères d'inscriptions en master!