Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2012

Pourquoi ça craint de prendre un cours de conduite à 11h30 un mardi...

Les autres jours, j'ai pu demander le cours de 10h. mais aujourd'hui, seul le créneau de 11h30 était disponible. Bien motivée, j'ai donc pris ce qui était disponible.

Sauf que pour moi, 11h30 c'est l'heure de me réveiller, manger, me doucher, quand je ne suis pas occupée à des activités passionnantes telles que la création d'une fan page pour ce blog, ou mon blog de cuisine qui bat actuellement des records d'audience...

Et puis un cours de conduite à 11h30 un mardi quand il fait -11° à 11h et que tu es bien plus motivée pour un programme couette+chocolat chaud que pour mettre le nez dehors, ça craint.

Bref, 11h30, c'est l'heure de tout, sauf de conduire (mal en plus).

Du coup j'ai anticipé. A 9h30 j'ai commencé à faire cuire mon blé pour le repas. Oui, le blé entier ça cuit longtemps.

A 10h40 je l'ai mis au four avec les autres ingrédients de mon gratin de blé et j'ai filé sous la douche.

A 10h55, le gratin n'étant toujours pas prêt, j'ai décidé de me laisser sécher quelques instants, confortablement affalée assise dans le canapé. Oui, parce qu'après une douche, figure toi lecteur qu'il fait bon se laisser sécher dans un canapé. le principe est simple: tu t'essuies bien dans ta serviette, tu t'enveloppes dans ton peignoir, et tu vas t'onstaller confortablement en attendant que toutes les gouttes d'eau de la douche quittent ton corps, y compris tes cheveux. La durée de l'opération varie en fonction de divers facteurs: la température, le taux d'enveloppement du peignoir, etc...

Au bout de 10 minutes de séchage intensif, j'ai pu me servir une belle part de gratin de blé. Là, tu constateras que quelque chose cloche déjà. Ben oui, le gratin a mis plus longtemps que prévu à cuire, puisqu'il faut 30 minutes pour manger en moyenne, et que là il ne m'en restait déjà plus que 25...

Mais conduire l'estomac vide, c'est mal. Donc je me sers une part. Et je commence à manger, vitesse maximale. Arrivée au milieu de mon assiette, je me rends compte que j'ai battu des records: il est 11h18.

Je suis encore en peignoir en train de sécher.

Il me reste une demie assiette de blé à manger.

Mes cheveux sont encore bien trempés, et surtout pas démélés.

J'ai oublié où j'ai rangé mes chaussettes propres dans la nouvelle armoire.

Je n'ai pas encore badigeonnémon ventre d'huile d'amande, ni mon visage d'eau de rose.

Bref, je ne suis pas prête.

Je te l'avais dit moi que ça craint le cours de conduite à 11h30. Heureusement: je sais comment je vais m'habiller!

Je commence par finir mon assiette.

Puis je file m'habiller le plus vite possible, en faisant l'impasse sur l'uile d'amande et l'eau de rose, après tout je pourrai le faire en rentrant...

Heureusement j'ai réussi à mettre la main assez rapidement sur une paire de chaussettes...

Heureusement le shampooing n'avait pas totalement réussi à bouter l'huile d'argan du soir hors de mes cheveux, ce qui a considérablement facilité leur démélage...

Heureusement, je savais ce que j'allais mettre et n'ai pas eu besoin de fouiller dans toute ma garde-robe (comment ça je l'ai déjà dit???).

Une fois que tout fut fait, il ne me restait plus qu'à mettre mes chaussures, mon manteau, mon écharpe, ma chapka... 

Mais comme je te l'ai dit, un cours de conduite à 11h30, ben ça craint.

Surtout quand tu es en retard ET enceinte, et qu'il te faut bien 5 minutes pour enfiler tes pompes pour cause de ventre proéminent, mais que tu oublies d'ajuster tes calculs en tenant compte de ce détail à chaque fois que tu dois aller quelque part...

Après un effort démesuré pour enfiler mes bottes en seulement quelques minutes, je me suis donc décidée à regarder l'heure. 11h40. Ça va. Sachant que l'auto-école a systématiquement 15 minutes de retard et que d'habitude je gèle sur place en poireautant en attendant ma petite voiture et son chapeau qui crie "Attention, danger public!", je me dis que pour une fois, ça pourra bien être le prof qui attend quelques minutes hein.

J'enfile donc de quoi affronter le froid, en héistant entre enchaîner sur boire un peu d'eau ou ne pas perdre les 20 secondes supplémentaires que ça me demanderait, quitte à risquer la déshydratation en cours de route... Mais comme je venais déjà de sécher sur le canapé, j'ai jugé bon de remettre un peu d'eau à l'intérieur de mon corps (comme ça pas besoin de resécher!).

Bref. Vers 11h42, j'ai été prête à partir. Le prof était déjà là quand je suis arrivée (une première sur tous mes cours de conduite!)

Toute émotionnée, j'ai oublié de lui demander où était le nouveau bâtiment de l'auto-école, où je suis sensée aller au code demain...

Moi je te le dis lecteur, un cours de conduite à 11h30 un 31 janvier, ça craint. Parole de 7nain!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Ah, ça me rappelle quelque chose : je retrouve la fille que je connaissais du temps lointain où elle n'était pas expatriée ! Non, non, ne te réfugies pas derrière monsieur bébé : même avec un ventre tout plat, les levers étaient difficiles !
Gros bisous.

Écrit par : maman du 7nain | 31/01/2012

Haha ça peut te rappeler tout ce que tu veux, c'était bien la première fois que j'étais en retard à mon cours de conduite et je me lève à 7h20...

Écrit par : Fofita | 31/01/2012

Les commentaires sont fermés.