Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2011

De la grande joie de partir en vacances...

Ah les vacances! Ces jours bénis tant attendus pendant la période de travail... Tu comptes les mois (dans trois mois je suis en vacances!) puis les semaines (plus que 3 semaines!) puis les jours (youhouuuuuuu plus que 2 jours!) et ça te fait le même effet que la carotte pour l'âne: ça te fait faire ton boulot en attendant... Et ça te permet même de faire semblant d'être occupée au boulot quand tu n'es pa très motivée... Ben oui! Imagine un peu, des vacances ça se prépare et ça n'est pas qu'une histoire de valise!

Déjà il y a le boulot... Aaaaaaaaah le boulot! Il faut tout mettre en ordre avant de partir, boucler les tâches qu'on a commencées, annuler ou déléguer les meetings selon la situation... En ce moment ce qui est cool c'est que ce sont les vacances de Noêl qui se préparent, du coup comme personne n'a envie de bosser, tous les meetings sont annulés... Ca fait une question en moins à se poser! Une fois que tu as fait le tri dans tout ça, il faut te mettre en quête d'un nouveau meilleur ami back up. Un back up, késako? C'est LE pilier qui te remplacera pendant que tu couleras des jours heureux... Le roc qui résistera à la tempête même si il n'a aucune idée de quoi faire (c'est un truc de dingue les back ups, t'as beau tout leur expliquer avant de partir, ils se rappellent jamais quoi faire quand tu es partie...) Autant te dire que pour remplir ces conditions, il vaut mieux bien choisir! En général tu as un back up par défaut... tu t'arranges avec quelqu'un au début de l'année scolaire ta prise de position et tu le gardes pour la vie, et c'est réciproque en plus! Là, mon back up, pourtant averti de mon escapade un bon mois en avance, m'a informée en fin de semaine dernière, soit 3 jour souvrés avant mon départ, qu'il était aussi back up pour 5 autres personnes, et que même si je ne lui laissais absolument rien à faire, il ne pouvait pas assurer cette charge de travail supplémentaire. Traître. Au bûcher! Tu dois savoir lecteur, que consulter ton back up 1 mois en avance ne sert strictement à rien. Parce qu'il risque fort de t'arriver la même chose, le back up a la mémoire courte, et cet engagement n'est pas écrit (enfin si, mais y a des cas où on s'en fout), c'est plus une sorte de consentement mutuel... Mais si tu fais l'erreur de réserver ton back up un peu trop en avance, comme moi, pensant être tranquille, pas de panique! Il suffit de te mettre en quête d'un back up de secours. Après tout, je laisse place tellement nette, qu'en cette période de fêtes, mon nouveau back up ne devrait avoir strictement RIEN à faire. C'est juste une roue de secours: tu ne la sors qu'en cas de crevaison, et tu ne prévois pas de crever à) chaque fois que tu prends ta voiture... Le back up c'est pareil. Il peut très bien ne pas servir pendant des années, mais il faut toujours en avoir un sur soi.C'est bien joli tout ça, mais pour le trouver ce fameux back up à deux jours des vacances, comment qu'on fait-on? Oui parce que sache aussi que si un mois en avance, c'est trop tôt pour choisir ton back up, deux jours avant de partir, c'est trop tard, ça ne fait pas sérieux. c'est pour cela qu'il est préférable de préciser que ton back up attitré s'est décommandé lorsque tu formules ta demande, au risque sinon de passer pour la je m'en-foutiste de service! Et après tout, comme le précédent a déjà trahi, tu peux trahir aussi. La vie est bien faite. Donc, le plus tôt possible du tard, il vaut mieux vérifier dans tous les outils à ta disposition, la liste des personnes qui seront présentes lors de ton absence... Comprend: celles qui ne seront pas en vacances en même temps que toi. Dans le cas présent, c'était facile, il n'y en avait que 3. Oui, Noël est une période propice aux vacances... Parmi les 3, un grognon, un petit nouveau qui peine à trouver ses marques, et la fille sympa avec qui je prends de temps en temps des pauses quand il y a du soleil. Le choix fut vite fait. Et oui, aussi traître que cela puisse paraître, quand aucune des personnes n'a de plus grande connaissance de ton job que l'autre, ni de plus grande connexion, les affinités peuvent entrer en jeu, ça fait partie de la règle. Une fois le choix fait, il ne reste plus qu'à établir une stratégie d'approche de la proie. Et là tout dépend du choix. Dans le cas présent, j'ai opté pour la tournure super amicale. "Oh salut machine ça va? Oui moi aussi merci! Dis ça te dit d'être mon back up dans deux jours pendant une semaine? Normalement il n'y aura rien à faire du tout, tu fais juste la roue de secours..." Ça a marché. Il faut dire que je lui avait rendu le même service quelques mois plus tôt... Quand on a moins d'affinités avec le choix, ou quand le choix n'a pas marché et qu'il faut contacter les autres tour à tour, l'approche peut-être différente... "Bonjour, tu veux être mon ami je cherche un back up pour ces dates là, est-ce que tu es dispo? Normalement il n'y aura rien à faire comme c'est Noël..." Il faut ensuite recommencer l'opération de mendicité jusqu'à ce que mort s'ensuive l'un d'eux accepte... Ce cas e figure là me fait toujours penser à la cour de lécole primaire, où à chaque récré se formaient de petits groupes d'enfants qui bras-dessus bras-dessous défilaient dans la cour en criant "Qui c'est qui veut jouer avec nouuuuuuuuuuuuuuuuuuus?" Sauf que dans ce cas là, même une fois qu'on était dix, on ne s'arrêtait pas, si ce n'est à la sonnerie, pour réaliser qu'on n'avait pas joué... Mais qu'on avait quand même passé un bon moment! Bref, trêve de souvenirs, au bout de l'opération en général, tu t'en sors avec un back up quand même, et toutes ces péripéties t'ont tellement bien occupée, que personne n'a osé t'envoyer de nouvelles tâches entre temps, et tu te retrouves avec un jour d'avance, sans plus rien à faire, déjà en mode vacances, avec la bénédiction de la patronne admirative de ton grand dévouement à ton travail, qui t'a tellement absorbé ces derniers jours. La classe non?

Rendez-vous sur Hellocoton !

18/12/2011

Les gogoleries du dimanche...

Et oui, c'est dimanche, c'est gogoleries, alors on remet ça!

"neige pluie" Oui... C'est à dire qu'en général ce n'est pas les deux en même temps, ieux vaut choisir... Ou sinon il peut pleuvoir de la neige fondue, mais alors ça, c'est vraiment le plus nul!

"biscuits au pistolet" C'est là. Mais c'est dangereux je te préviens!

"comment plaquer des spritz" je ne sais pas. Franchement je ne sais pas... Je ne suis pas très familière du jargin culinaire il faut dire... Mais pour lire mes aventures de spritz, je te renvoie au lien précédent!

"gogoleries" oui tu es bien tombé, c'est juste ici! Bienvenue dans le monde merveilleiux des gogols!

"je mets autant de beurre que de chocolat dans mes truffes" J'ai envie de te dire que c'est ton problème... Moi je mets un peu moins de beurre que de chocolat, mais chacun son truc hein!

"je veux une péripetie" Avec ou sans rebondissements?

"la france ironie" Je ne suis pas sûre de bien saisir ce que tu veux dire... Mais essaye peut-être cette catégorie?

"lancerai-je" Telle est la question... Tu es malheureusement le seul à pouvoir y répondre...

"news tchequie" Tout va bien, merci de t'en inquiéter!

"poisson surgelés blog" Bon là faut quand même pas abuser... Je n'ai parlé qu'une fois de poisson surgelé, je trouve ça bien peu pour me qualifier de blog sur le poisson surgelé!

"péripétie soirée étudiante" Et bien figure toi que je n'ai jamais mis les pieds dans ce genre de soirées à la réputation alcoolisée... Je ne pourrai donc pas bien te renseigner!

"quel ustesile pour pate a spritz robot kenwood" J'ai utilisé le batteur K... Puis le pistolet, mais tu connais déjà l'histoire...

"raconter en 25 lignes une peripetie de voyage" Ouh la la la la la la la la! Bon, peut-être une prochaine fois alors... Quand tu auras eu le temps de rendre ta copie pour ne pas que ta prof t'accuse de plagiat... Ce serait moche!

"sablés suedois" oui c'est très bon, même si Misterdoudou préfère les Spritz... L'aventure en détails linkée dans le point 2...

Rendez-vous sur Hellocoton !

L'esprit de Noël à Brno

On n'arête plus de parler de Noël, c'est même la grande mode sur la blogo... Et comme on e peut pas parler cadeaux avant que tout le monde n'ait découvert les siens, on parle esprit de Noël...

2 ans que je ne suis pas rentrée en France pour l'occasion, donc aucune comparaison possible... Ici on entend de la musique jusque dans les rues... Au centre-ville le traditionnel marché de Noêl est là, plein de petites cabanes décorées qui vendent autant de nourriture que d'objets artisanaux. Un peu décevant sur la quantité de nourritue, j'ai l'impression qu'il y en a plus chaqeu année, et hier nous avons pu constater que toute une allée (soit la moitié) du marchéy était consacrée ou presque... Bramboracky, trdelniky, klobasy, medovina, ou vin chaud se font concurrence... en revanche, beaucoup moins de mondes aux boutiques d'artisanat local ou de décorations... Tant mieux, on peut s'approcher!

DSC01645.JPG

Au milieu du marché, un grand sapin et une crèche assez immense faite de grandes statues de bois... Et un chameau, qui a sans doute perdu son roi mage (un peu en avance aussi le roi mage...), prend la pause avec les promeneurs...

DSC01640.JPGDSC01644.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur une estrade, au milieu du marché, un groupe de chanteurs interprète des chansons tchèques (moraves?), les températures sont positives mais ils ont l'air congelés les pauvres...

En nous promenant un peu plus loin nous découvrons un autre marché de Noêl, encore plus grand (il nous semble) à zelny trh... Là moins de nourriture et plus d'artisanat, ça me plaît mieux! Mais nous n'y passons pas longtemps, un peu pressés par le temps et la course aux cadeaux qui continue...

Pour ceux que ça intéresse, il y a aussi un marché de Noêl au BVV (centre des expositions), mais nous n'y sommes pas allés, vous trouverez des infos ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !

17/12/2011

Mes nouveautés blogesques

Et oui, c'est comme ça, de temps en temps il faut que je te tienne au courant de tous ces petits conforts que j'aménage pour mon blog... Et ces derniers temps, ça a bougé!

Déjà je me suis (enfin!) inscrite sur Hellocoton... est-il besoin de présenter le site? C'est comme un réseau social, mais pour les blogueuses en gros... Et le joli bouton rose, là en bas, c'est pour que tu puisses dire que tu aimes mes articles sur ce site... le bouton à gauche, lui, c'est pour t'abonner à ma page et être au courant de mes publications (ou des petits mots que je poste directement sur le site...

Je me suis aussi inscrite sur Expat-blog. Un site découvert un peu par hasard en cherchant d'autres blogs d'expats, parce que moi aussi j'aime bien me délécter de leurs aventures palpitantes, et que ça fait du bien de se sentir moins seule...

Suite à une réponse à un commentaire sur le blog d'Antoine découvert grâce au site sus-mentionné (faut suivre un peu!), je me suis enfin décidée à remplir la partie "à propos" de ce blog, et de mettre une petite présentation pour que les nouveaux arrivants comprennent mes histoires plus facilement... J'ai d'ailleurs ralisé finalement que c'est vrai que la française partie travailler en République Tchèque où elle rencontre son mari tunisien et reprend des études d'anglais par correspondance, ça n'était pas forcément facile à intégrer tout de suite...

Finalement, j'ai créé une fan page sur Facebook, pour que tu puisses crier au monde à quel point tu m'adores... Pas trop envie de laisser la like box sur le blog parce qu'elle est énorme, et que j'aime moins mon blog en énorme... Chez moi c'est petit et mignon et puis c'est tout! Du coup pour me liker, il faut me rechercher directement sur facebook (ou cliquer sur le lien 3 lignes au-dessus, ou dans la rubrique "à propos"...) mais je suis sûre que tu sais faire!

J'ai aussi ajouté tout plein de monde dans la catégorie "blogs à tester" de mon netvibes... Mais je vous présenterai mes trouvailles dans un autre billet...

Rendez-vous sur Hellocoton !

16/12/2011

Saint maître Yoda, sauvez-nous.

Facebook, parfois ce n'est pas si mal. En tout cas c'est bien pratique pour apprendre tout un tas de nouvelles farfelues qu'on ne vous dit pas au JT...

Par exemple aujourd'hui j'ai appris qu'il y aurait 15000 chevaliers jedi en République Tchèque...

Autant te le dire tout de suite lecteur, je ne savais pas qu'il y avait de "vrais" chevaliers jedi sur terre... J'aimerais bien savoir comment fonctionnent leurs sabres laser moi tiens! Et où ils se fournissent au passage, ça m'a l'air bien caché tout ça...

Sérieusement, je peux comprendre que des gens basent leur croyance et leurs actions sur des légendes populaires... Par exemple croire aux vampires et se cloîtrer dans une maison dont toutes les ouvertures sont calfeutrées à l'ail, ce n'est pas mon truc, mais je peux le concevoir...

En revanche, qu'on se base sur un succés hollywoodien, euh... J'ai plus de mal là! Il faudra m'expliquer un de ces jours! Et j'ai du mal aussi à comprendre la comparaison dans l'article et les commentaires entre être un jedi et être un chrétien ou d'un "autre religion"... Tiens jedi c'est une religion?

Est-ce que ces gens se prennent sérieusement pour de vrais jedi? Faudra que j'en mette un ou deux dans mes contacts au cas où je tombe un jour sur Dark Vador, ça pourra toujours servir...

Saint maître Yoda priez pour nous pauvres jedi...

Info ou intox, ça m'a bien fait rire!

obiwan.jpg

Source: http://www.lepost.fr/article/2011/12/16/2661766_15-000-ch...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Qu'à cela ne tienne!

Comme je te le disais l'autre jour, je n'ai pas décoré chez moi pour Noël... Ce qui signifie que je n'ai pas fait de sapin non plus. Logique non?

Hier comme tu le sais, j'ai passé une bonne partie de la journée à me battre avec de la pâte à sablés et de la pâte à truffes. Les truffes ne sont pas encore finies. Oui parce que bon, j'ai ouvert un sachet de cacao, j'ai commencé à faire mes truffes et là, c'est le drame (encore!)... Le cacao avait le goût de cannelle... Et moi j'aime pas la cannelle. Et des truffes au café recouvertes d'une poudre cacao-cannelle, c'est franchement pas les truffes du siècle.

Donc j'ai stoppé le roulage de truffes, en me disant que j'achèterais du cacao tout neuf aujourd'hui, qui n'aura pas le goût de cannelle... Non mais oh! Du coup mes truffes ne sont pas finies.

Il a bien fallu que je me venge... Et ce sont les ficus qui en ont fait les frais!

DSC01635.JPG

DSC01636.JPG

Au moins, moi, je suis plus originale que n'importe qui d'autre avec mes ficus de Noël! Na!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un souvenir de ta petite enfance - Journée internationale de la satisfaction du gogol (si si j'y tiens!)

Et oui, c'est ce qui m'a été demandé via une recherche gogole... Un souvenir de ma petite enfance à môa...

Ce n'est pas évident comme question, parce que sa petite enfance, le peu qu'on s'en rappelle est très flou!

Par exemple, la première chose qui me soit venue à l'esprit comme souvenir, c'est moi dévalant la pente menant à la gare RER d'Evry, sur mon petit vélo rose sans parvenir à freiner... Je devais avoir 3 ou 4 ans... Je revois les portes vitrées bordées de rouge dans lesquelles ma course effernée semblait vouloir s'arrêter à tout prix, s'ouvrir et se refermer régulièrement au gré des voyageurs qui rentraient du travail en pleine heure de pointe (en tout cas il me semblait qu'il y avait beaucoup de monde que je ne pourrait éviter à un moment ou à un autre...). Ça faisait peur. Je me demande encore comment c'est possible que je n'aie pas été traumatisée à vie du vélo après cette histoire!

Mais vois-tu, je ne suis pas sûre que mes souvenirs de cette époque soient bien exacts... Car figure toi que l'image la plus nette qu'il me reste en tête, c'est mon Illustremaman courant derrière moi, avec une de mes petites soeurs dans le porte-bébé pour me rattraper... Or, si tu as bien suivi, si mon Illustremaman courrait derrière moi, logiquement, je ne pouvais pas la voir!

Et je me revois moi-même, hurlant, les pieds ne touchant plus ni le sol ni les pédales (est-ce que j'en avais seulement des pédales?), avec mes petites couettes au vent... Mais est-ce que j'avais des couettes ou est-ce le fruit de mon imagination?

Bref, j'ai un souvenir de ma petite enfance moi... J'en rigole maintenant parce qu'avec le recul, la scène devait être très comique pour les passants (dont aucun n'a eu l'ingénieuse idée de m'aider, est-il besoin de le préciser?). Et la seule chose dont je sois sûre, c'est que j'adorais ce petit vélo (rose et bleu dans mon souvenir...), mon premier vélo... je ne me rappelle absolument pas comment j'ai perdu le contrôle du véhicule, mais j'ai effectivement fini propulsée contre les portes du RER. Quand j'y pense, j'ai du faire un vol planné formidable au-dessus du petit vélo qui se faisait passer pour un innocent en m'accusant moi d'être un chauffarde! Pfff même pas mal! Enfin si sur le moment, mais je serais bien incapable de te dire où je me suis écorchée en retombant quelque part entre des portes et un sol hostiles, au milieu de voyageurs pressés qui me regardaient d'un air ahuri...

 

vélo,rer,perte de contrôle,chauffarde,enfance,souvenir

Si toi aussi tu aimes les gogoleries et participes à cette première journée internationale, n'hésite pas à me laisser un lien vers ton article en commentaire pour que je puisse aller le lire!

Rendez-vous sur Hellocoton !

15/12/2011

Comment Noël a tué mon pistolet - part 2

Toute guillerette je prépare ma pâte à l'aide de mon meilleur ami le robot Kenwood (Comment j'me la pète!). (En vrai j'ai triché c'est un cadeau de Noël de cette année reçu un peu en avance...) La pâte elle est jolie, compacte et crémeuse en même temps... On la mangerait comme ça! Hop je remplis mon pistolet, je mets une sortie poche à douille qui fait des pics et je me lance! Au débit, toute pleine de motivation, j'ai même essayé de faire des formes... Hop là un sapin de Noël, hop là un coeur ou une étoile! Puis j'en ai eu marre et 'ai continué en faisant des "zigouigouis". Des traits de pâtes tordus quoi! Et puis mes jolies formes se sont cassées dès que je les ai posées sur le plat... Heureusement que j'ai fait des zigouigouis! Et une plauqe de faite, une! A la sortie du four je remarque que mes spritz ont perdu toutes leurs beaux "pics" mentionnés dans l'extrait de la recette sus-mentionné... Donc d'après la recette ma pâte n'est pas assez ferme. Pfff. la faute à l'oeuf, j'en suis sûre, il devait être trop gros! Parce que comme je vous l'ai dit, la recette, je l'ai suivie à la lettre! Donc mes spritz ne ressemblent pas à des spritz... Et je décide du coup pour la deuxième plaque de ne pas faire des zigouigouis mais des sapins, grâce à une forme toute préparée du pistolet.

Je remets de la pâte dans le tube, j'appuie et hop là! J'ai dit hop là! pas moyen, la forme ne veut pas se déposer sur la plaque... Tout à coup je me rappelle que j'ai lu quelque part dans un passé plus ou moins lointain qu'on ne pouvait pas utiliser la presse à biscuits avec du papier de cuisson... Et moi j'en utilise. Du coup, je change d'idée, je décide de changer l'embout poche à douille pour un qui fait plus de relief, en espérant que ça donne à mes biscuit cette forme si célèbre. Je dévisse, je revisse, gnagnagna ça on s'en fout. Et je repars direction la plaque de cuisson, je fais de jolis zigouigouis bien réguliers... Ils sont beaux! plein de relief et tout et tout! je sens la puissance de mon pistolet faiblir petit à petit, j'appuie de toutes mes forces sur la gachette... Quand tout à coup: plop. Une grosse miette de pâte qui ne sort pas du bon endroit tombe à côté de mes jolis zigouigouis bien rangés. ca fait tâche sur le plateau! Je vérifie que l'embout est bien vissé, et je m'empresse de faire du relief sur cette miette de pâte... Après tout je n'ai qu'à la transformer en spritz rond! je finis mon beau spritz rond et plop! Une autre miette qui tombe! L'embout me semble correctemet vissé, mais pour m'en assurer je le dévisse complètement pour le remettre... Et la deuxième miette subit le même sort artistique que la première... Et juste quand je finis: plooooooooooooooooooooooooop! Un gros morceau (oui cette fois c'était le mastodonte de la troupe!) s'affale sur ma plaque. heureusement, sur la partie sans zigouigouis. je me serais vraiment fâchée sinon! Je mets le pistolet face à moi, et j'appuie pour voir ce qui se passe. En passant, il ne faut jamais mettre un pistolet face à soi et tirer hein! Là je parle d'une presse à biscuits au cas où t'as pas suivi! Donc je regarde mon pistolet, et là, c'est le drame... Je vois la pâte qui sort de n'importe où... C'est à n'y rien comprendre! Je dévisse tout, j'essuie tous les embouts... Et là je vois. la faille. La grande faille! LA partie méga importante du pistolet est fendue jusqu'à l'âme et la pâte en sort comme elle le veut... C'est ça d'utiliser des ustensiles en plastique aussi. Le plastique devrait être interdit dans les pistolets.

noël,gourmandises,biscuits,spritz,sablés,friandises

Du coup, d'une part ma jolie plaque de zigouigouis bien rangés est transformée en monstrueux bazar, mais en plus je suis bien embêtée avec la moitié de ma pâte qui reste dans le bol du robot...

noël,gourmandises,biscuits,spritz,sablés,friandises

Il faut réagir... Et vite! je décide donc de faire des boudins directement à la main, et de les strier avec un pic à brochette, puis de les zigouigouiter (comprendre les tourner pour qu'ils fassent de petites vagues). Ben oui, en situation critique, il faut faire preuve d'imagination! Je forme donc mes boudins, j'en strie la moitié avec un pic à brochette avant de laisser tomber parce que visiblement cette étape ne sert à rien, et j'en zigouigouite deux... C'est que ça ne se laisse pas zigouigouiter si facilement des vrais faux spritz! Du coup je les enfourne tels quels, sous leur forme de boudins de Noêl... Après tout ceux qui sont déjà cuits ne ressemblent pas à grand chose non plus... Encore mieux pour la dernière plaque, j'ai fini par faire des boulettes à la main, et je les ai faites cuire direct.... C'est sûrement sacrilège pour des spritz, mais je me suis dit qu'on n'était plus à ça près...

Un peu déçue je finis de tout cuire... Et je forme une montagne de biscuits dans une assiette. C'est réconfortant. Et figurez vous qu'en plus, ils sont juste délicieux mes boudins et mes fleurs de Noêl!

DSC01634.JPG

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment Noël a tué mon pistolet - Part 1

Noël, J-10, et comme c'est la mode sur la blogo, j'ai passé l'épreuve de confection de sablés et autres friandises aujourd'hui...

Enfin bon, j'ai commencé hier, en préparant la pâte à sablés suédois, et une pâte à truffes qui n'a pas assez pris et pour laquelle j'ai dû racheter du beurre aujourd'hui. Bon tout ça on s'en fout, on a qu'à dire que c'était aujourd'hui la journée des friandises de Noêl.

J'ai commencé par la pâte à truffes. J'aime surtout les truffes aux marrons et celles au café. Comme je n'avais pas envie de laver un million de récipients, cette année je les ai faites presque natures avec juste un peu de café pour l'amertume... J'ai suivi une recette du net parce que d'une année sur l'autre j'oublie la recette... Et il y avait juste trop de crème dans cette recette! Je te la donne avec mes corrections, pour que tu ne te retrouves pas comme moi avec une excellentes crème au chocolat mais que tu ne peux absolument pas rouler en boules!

Tu fais mets 400 ml de crème à chantilly (liquide donc, et bien grasse, on est d'accord) dans une casserole, tu allumes le feu, et tu ajoutes 300 gr de chocolat noir (tu découpes les petits carrés avant de le tuer hein!). Dès que ça bout, tu éteins le feu et tu ajoutes 100 gr de beurre mou coupé en morceaux, et 2 petites cuillers de café soluble. Tu mélanges bien, et si t'es sage tu peux même goûter. Puis tu mets tout ça au frigo jusqu'à ce que ce soit assez dur pour former les fameuses boulettes... Que tu roules ensuite dans du cacao! Et hop hop hop c'est prêt! Et puis si tu es moins étourdi que moi tu n'as pas oublié les joies caissettes en papier et tu peux même poser tes truffes joliment dans une boite... La classe!

DSC01628.JPG

Ensuite j'ai fait des sablés qui se veulent être des sablés suédois, mais comme je n'ai jamais été en Suède, je préfère ne rien affirmer... J'ai suivi la recette de ce blog. Sauf que, je n'ai pas mis d'épices à pain d'épice, jen'en avais pas chez moi... Du coup je me suis inspirée des épices à speculoos et j'ai mis beaucoup de gingembre, une dizaine de clous de girofle écrasés (la tête) (c'est cruel oui), de la muscade moulue et un peu de cannelle (pas beaucoup parce que j'aime pas la cannelle). Dans le pain d'épice il me semble qu'il y a aussi de l'anis, mais comme j'aime pas non plus, j'en ai pas mis non plus (logique non?) La recette sur le blog elle dit aussi une pincée de piment en poudre... Moi j'ai mis une demie petite cuiller d'un piment plutôt fort et on ne sent rien du tout... Et puis ça m'a pas fait 4 plaques de biscuits mais seulement 2... Enfin ça c'est peut-être parce que j'avais chapardé de la pâte par-ci par-là, parce que c'est bien connu, la pâte c'est meilleur cru...

Ah et la laisser reposer au frigo toute la nuit c'est pas l'idée du siècle... Après cette étape j'ai dû la laisser reposer toute la matinée à température ambiante pour qu'elle se dédurcisse... Et puis après, faire des sablés, c'est fun! Une fois que tu as dédurci ta pâte, tu l'étale bien, et tu découpes des petites formes... J'ai fait de belles étoiles filantes. Je ne sais pas pourquoi on les associe toujours à Noêl alors que les étoiles filantes normalement c'est plutôt l'été... je pense pas que ce soit une étoile filante qui ait guidé les rois mages, ils couraient sûrement pas assez vite. Bref, pour me venger j'ai aussi fait des étoiles. Des étoiles de neige peut-être... Ce sont des étoiles indéfinissables. Mais des étoiles. Puis j'ai fait des petits bidules juste crantés sur les côtés. Et finalement j'ai fait des fleurs. Oui, les fleurs c'est très représentatif de Noël... On s'en fout si en vrai je me demande toujours pourquoi j'ai acheté un emporte-pièce en forme de fleur pour faire mes sablés de Noël. J'ai oublié, ça remonte à plusieurs années, et il y avait encore l'étiquette dessus. Bref, cette année j'ai fait des sablés fleur pour Noêl.

Une fois que tout ça a été fait (en vérité je triche: la pâte a truffes était encore en train de prendre donc je n'étais pas encore véritablement passée par toutes les étapes sus-mentionnées...), comme j'avais encore un peu d'énergue, je me suis attaquée aux célébres spritz alsaciens... Là j'ai scrupuleusement suivi cette recette. Il est bien précisé dans cette recette que la presse à biscuits était indispensable et que "N'essayez même pas dans vos rêves les plus fous de réaliser des Spritz avec une poche à douille, elle exploserait, si si ! Ou alors si elle n'explose pas c'est que votre pâte n'est pas assez ferme et vos spritz n'ont pas ces petits "pics" tant convoités et ressemblent plutôt à des langues de chat (insulte suprême pour des Spritz)" Ca tombe bien, j'ai une presse à biscuits! Plus communément appelée mon pistolet. En plus je n'ai pas eu l'occasion de jouer avec depuis pas mal de temps... A moi les super biscuits de Noêl!

Rendez-vous sur Hellocoton !

14/12/2011

Bon, ben Noël alors...

Ce soir, pas trop d'inspiration pour écrire, je trainasse sur la blogosphère...

Et bien figurez-vous que tout le monde, oui tout le monde parle de Noël! C'est dingue à J-11 non?

Moi j'adore Noël et la période de Noël... Mais cette année:

1) Je n'ai pas encore été au marché de Noël apprécier l'ambiance...

2) Je n'ai pas fini mes cadeaux...

3) Ma pâte à truffe est toujours en train de prendre et ma pâte à sablés repose au frigo pour la nuit (ben si la recette dit qu'il faut, il faut!)...

4) Je n'ai pas décoré chez moi, je me vengerai chez mes parents dans une semaine...

5) Le centre commercial du centre-ville nous ressort la même déco pour les troisième année consécutive, il se contentne de changer les postures de personnages d'une année sur l'autre...

6) Il ne fait pas froid...

 

Bref, c'est bientôt Noël, et rien, mais alors rien n'est prêt!

 

noël,préparatifs

Rendez-vous sur Hellocoton !