Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2012

Quelques restaurants praguois

Nous n'allons pas souvent à Prague, mais c'est souvent l'occasion pour nous de découvrir des endroits gourmands...

Ce ne sont pas nécessairement des restaurants tchèques, car nous connaissons maintenant les psécialités locales, et c'est vrai qu'on profite souvent d'être à Prague pour se régaler de produits de la mer par exemple, quasiment introuvables à Brno.

Voici les derniers restaurants que nous avons donc testés:

 

- Les moules, Pařížská 19/203, Prague 1

C'est un restaurant belge spécialisé en moules frites, certainement mon plat préféré de tous les temps... Nous y avons été deux fois. la première fois a juste été grandiose, nous n'avions pas mangé de moules depuis plus d'un an... Leurs moules marinières se défendent pas mal, même si elles ne sont pas non plus à la hauteur de celles que j'ai pu déguster sur les côtes bretonnes, ne soyons pas trop exigeants: on s'en régale quand même! Le dernière fois j'ai opté pour les moules au vin blanc, et j'ai été un chouilla déçue: trop d'oignon et de céleri masquaient le goût de la sauce au vin, dont le plat n'était pas assez copieusement arrosé à mon goût... Mais ça ne m'empêchera ni d'y retourner, ni de recommander ce restaurant à tous les nostalgiques des moules frites!

Le restaurant offre aussi d'autres plats, de fruits de mer, poissons ou viande, des bières belges, et de très bon chocolats belges maison...

 

- Matylda, Masarykovo nabrezi, Prague 1

C'est un boat-restaurant, découvert à l'occasion du séjour à l'hotel Klotylda. C'est le restaurant de l'hotel. Mieux vaut réserver car il est souven plein (la salle est petite). La décoration ne paye pas de mine, mais on mange sur la Moldau, de bonnes spécialités de produits de la mer ou de viande, inspirées de la cuisine italienne... Je garde un très bon souvenir de ce restaurant et ne manquerais pas d'y retourner!

 

- Staromacek, Dlouhá 4, Prague 1

Je dirais que c'est un peu l'erreur de parcours... Difficile de trouver un restaurant tch_que dans le centre de Prague, qui ne soit pas qu'un attrape touriste. Ce restaurant n'échappe pas à la règle, et si il sert effectivement quelques vraies spécialités tch_ques, la nourriture n'est certainement pas faite sur place (mention spéciale aux crêpes 100% industrielles!), et la carte des desserts n'offre que très peu de desserts tchèques (avouez que c'est dommage pour une française d'avoir le choix entre des crêpes et des crêpes pour le dessert...). La qualité médiocre de la nourriture fait que je n erecommande pas ce restaurant... Qui était d'ailleurs bien vide pour un vendredi soir!


- Café Victoria, Malostranské náměstí 38/24, Prague 1

Autant le dire tout de suite, c'est plus une brasserie qu'un restaurant, mais pour un déjeuner rapide, j'ai appréicé. C'est situé en plein centre (à deux pas du consulat français...), et on y mange quelques spécialités tchèques rapides comme le fromage pané ou l'escalope panée... Ainsi que des pâtes et des pizzas... Pas un vrai restaurant, mais quand on est de passage ou qu'on cherche un endroit où déjeuner rapidement, c'est sympa!

31/01/2012

Ca faisait longtemps!

Et oui, il y avait bien longtemps qu'on ne s'était pas réveillés avec le thermomètre qui affiche un joli -12°...

Il faut bien avouer que l'hiver, on n'y croyait plus! Le gredin, il a donc attendu la fin janvier pour se déclarer, sans crier gare, sans fanfare de neige ni de gel, mais des températures dignes de mes plus beaux hivers tchèques...

Heureusement que nous avions été prévoyants: en décembre nous avions acheté des chapkas!

18/12/2011

L'esprit de Noël à Brno

On n'arête plus de parler de Noël, c'est même la grande mode sur la blogo... Et comme on e peut pas parler cadeaux avant que tout le monde n'ait découvert les siens, on parle esprit de Noël...

2 ans que je ne suis pas rentrée en France pour l'occasion, donc aucune comparaison possible... Ici on entend de la musique jusque dans les rues... Au centre-ville le traditionnel marché de Noêl est là, plein de petites cabanes décorées qui vendent autant de nourriture que d'objets artisanaux. Un peu décevant sur la quantité de nourritue, j'ai l'impression qu'il y en a plus chaqeu année, et hier nous avons pu constater que toute une allée (soit la moitié) du marchéy était consacrée ou presque... Bramboracky, trdelniky, klobasy, medovina, ou vin chaud se font concurrence... en revanche, beaucoup moins de mondes aux boutiques d'artisanat local ou de décorations... Tant mieux, on peut s'approcher!

DSC01645.JPG

Au milieu du marché, un grand sapin et une crèche assez immense faite de grandes statues de bois... Et un chameau, qui a sans doute perdu son roi mage (un peu en avance aussi le roi mage...), prend la pause avec les promeneurs...

DSC01640.JPGDSC01644.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur une estrade, au milieu du marché, un groupe de chanteurs interprète des chansons tchèques (moraves?), les températures sont positives mais ils ont l'air congelés les pauvres...

En nous promenant un peu plus loin nous découvrons un autre marché de Noêl, encore plus grand (il nous semble) à zelny trh... Là moins de nourriture et plus d'artisanat, ça me plaît mieux! Mais nous n'y passons pas longtemps, un peu pressés par le temps et la course aux cadeaux qui continue...

Pour ceux que ça intéresse, il y a aussi un marché de Noêl au BVV (centre des expositions), mais nous n'y sommes pas allés, vous trouverez des infos ici.

16/12/2011

Saint maître Yoda, sauvez-nous.

Facebook, parfois ce n'est pas si mal. En tout cas c'est bien pratique pour apprendre tout un tas de nouvelles farfelues qu'on ne vous dit pas au JT...

Par exemple aujourd'hui j'ai appris qu'il y aurait 15000 chevaliers jedi en République Tchèque...

Autant te le dire tout de suite lecteur, je ne savais pas qu'il y avait de "vrais" chevaliers jedi sur terre... J'aimerais bien savoir comment fonctionnent leurs sabres laser moi tiens! Et où ils se fournissent au passage, ça m'a l'air bien caché tout ça...

Sérieusement, je peux comprendre que des gens basent leur croyance et leurs actions sur des légendes populaires... Par exemple croire aux vampires et se cloîtrer dans une maison dont toutes les ouvertures sont calfeutrées à l'ail, ce n'est pas mon truc, mais je peux le concevoir...

En revanche, qu'on se base sur un succés hollywoodien, euh... J'ai plus de mal là! Il faudra m'expliquer un de ces jours! Et j'ai du mal aussi à comprendre la comparaison dans l'article et les commentaires entre être un jedi et être un chrétien ou d'un "autre religion"... Tiens jedi c'est une religion?

Est-ce que ces gens se prennent sérieusement pour de vrais jedi? Faudra que j'en mette un ou deux dans mes contacts au cas où je tombe un jour sur Dark Vador, ça pourra toujours servir...

Saint maître Yoda priez pour nous pauvres jedi...

Info ou intox, ça m'a bien fait rire!

obiwan.jpg

Source: http://www.lepost.fr/article/2011/12/16/2661766_15-000-ch...

12/12/2011

Produits alimentaires introuvables en Tchéquie

Vous vous souvenez prut-être de cette "gogolerie" de la semaine dernière... Pas si gogole que ça finalement, c'est somme toute asez difficile de trouver des informations sur la vie d'exilé en République Tchèque... Donc si ça peut servir à d'autres, voici ce qui m'a manqué, ou ce que j'ai difficilement trouvé à Brno (c'est sûrement différent à Prague...)

- Le poisson frais. On en trouve un peu, mais rarement beau (je me demande souvent si le terme "frais" est approprié...), et à un prix vraiment exorbitant...

- Tout ce qui est à base de châtaignes. On trouve plus facilement des châtaignes entières maintenant, mais pas de crème de marrons ou de confiture, ni de bocaux de châtaignes déjà épluchées...

- Foie gras. Depuis deux ou trois ans on en trouve à Interspar en période de Noël mais c'est tout ce que j'ai trouvé...

- Certaines volailles... Jamais trouvé de coq par exemple... Nous avons trouvé une fois des coquelets, une fois des pintades, et il e semble une fois des cailles... Mais les seuls que l'on trouve vraiment facilement sont le poulet, la poule, la dinde, et en général on trouve de l'oie surgelée un peu partout...

- La viande de mouton. Ca arrive d'en trouver... Mais en général c'est un coup de bol!

- Les escargots. Je n'en ai jamais trouvé que pendant les jours français chez Lidl...

- Certaines épices comme la coriandre...

- Beaucoup de produits "exotiques": feuilles de brick, sauce nuoc man, saké...

- Les salsifis, ni frais ni en boite... D'autres légumes "anciens" comme les topinambours sont aussi introuvables... Moins anciens: ls flageolets absolument introuvables!

- Bien évidemment, de nombreux types de fromage sont introuvables, et quand ils le sont, il faut vérifier qu'ils ne soient pas au lait pasteurisés (ce qui est quand même moins courant ici que dans d'autres pays, mais mieux vaut vérifier).

- Les rillettes... Nous adorons les rillettes de poisson: c'est strictement introuvable ici! Mais c'est valable aussi pour les rillettes standard, qu'on ne trouve que dans certaines boutiques qui vendent des produits français.

- Les yaourts non brassés... Je n'ai trouvé que des yaourts Bio, ou Hollandia.. Pour le reste ici un yaourt normal c'est un yaourt brassé...

- Certaines viennoseries comme les croissants aux amandes... Mais c'est compensé par certaines pâtisseries/viennoiseries qu'on trouve ici mais pas en France.

 

Pour le reste... J'ai même trouvé du cidre (normand, mais quand même!) l'autre jour alors on va dire qu'on trouve de plus en plus de choses quand même!

14/07/2011

Eh David! On a été au même lycée, pense donc aux apprentis tchèques!

Et oui. Il y a une ou deux semaines, j'ai entendu au journal que David Douillet était devenu une éspèce de ministre des expats. Ah tiens, on pense à nous? Fait rarissime! Je ne vais pas critiquer l'assignation de David Douillet, qui n'est somme toute pas forcément plus ridicule que d'autres choses qui se passent grâce à notre très cher gouvernement.

Mais ça me fait drôlement rire de voir un champion olympique de judo, dont la seule action politique connue de moi est l'opération pièces jaunes, propulsé à un poste aussi important... Enfin il semblerait que ce soit aussi la première fois qu'on tente de s'occuper des expats, alors là-haut au gouvernement ils ont dû se dire que linexpérience serait toujours mieux que rien... Personnellement j'attends de voir avant de critiquer comme je l'ai pas mal vu sur des blogs de gens qui vivent... En France!

Enfin bon, David, je suis sûre que tu lis Internet parcequ'un secrétaire d'état aux Français établis à l'étranger se doit de se tenir au courant de ce que les apprentis tchèques ou autres ont à dire, moi je réclame au moins un consulat à Brno hein! Parce que bon, prendre 2 jours de congés non payés pour juste refaire mon passeport, ça me tente moyen quand même... Et puis même, faire 2h de route pour aller voter, ça me tente moyen aussi...

Et puis si tu fais pas ce que je veux , je m'en fous, je raconterai ici même tout ce que tes anciens profs ont raconté de toi aux générations d'après! Parole de 7nain! (comment ça c'est du chantage???)

26/03/2011

J'ai testé pour vous: le poisson surgelé!

Ici y a pas la mer. Logique presque implacable: y a pas de poisson non plus. Frais je veux dire.

Parce que surgelé, il y en a partout. On trouve même à peu près 3 sortes différentes de poissons de mer dans les supermarchés! Saumon, Cabillaud et Morue. Bon ok Cabillaud et Morue c'est un peu de la triche. C'est pareil en fait.

Mais voià, moi je n'ai pas été élevée au poisson surgelé.

Ce jeudi, desespéré, poussée par une forte envie de poisson, j'ai sauté le pas. J'ai été au supermarché du coin et j'ai investi dans un sachet contenant 3 darnes de saumon. Plus un morceaux d'arrête, mais ça je ne l'ai pas mangé alors on s'en fout.

Là pour t'épargner le récit chiant de toute une matinée lecteur, je t'offre une elipse de quelques heures, pour arriver au moment où...

C'est l'heure de déjeuner. j'ouvre le sachet... Pouah! Ça sent le poisson puissance 8000! Et pas péché du matin le poisson. Bon ça commence bien. Et puis y a la couleur. Je sais bien que la couleur très rose du saumon est surtout dûe à la nourriture qu'on lui donne dans les élevages. mais quand même, celui-là il a plutôt une couleur de thon blanc. Je m'attendais vraiment à du saumon bien rose... Enfin vous n'allez pas essayer de me faire croire qu'ils vont pécher du saumon sauvage pour le mettre dans des sacs en plastique!

Ensuite comme ce sont des darnes (ici ils appellent ça du steack), j'ai décidé de les poêler.

Sitôt dans la poêle, je vous conseille d'ouvrir grand les fenêtres et fermer toutes les portes dans un rayon de 3 Km autour de la cuisine. Parce que le début de cuisson sent vraiment fort! Bien plus que pour le poisson frais.

Et puis dépéchez vous de l'arroser d'un filet de citron et d'aneth pour masquer tout ça... A ce stade, je n'étais plus bien sûre de vouloir le manger... Au point que je l'ai copieusement saupoudré de sel et de poivre. Oui des deux côtés, faudrait pas que ça ait trop le goût de poisson.

Le saumon tu sais, c'est meilleur quand ce n'est pas trop cuit. mais là... Hors de question de manger ce truc ne serait-ce que rosé. Puis je te rappelle: il était blanc. Donc j'ai volontairement laissé trop cuire mon saumon.

Une fois cuit, hop dans l'assiette... Bon, ça se mange... Le goût est quand même assez loin du saumon frais, je ne dirais pas que c'est bon... Mais pour en faire un cake, pourquoi pas...

20/03/2011

Salzbourg

Le week end dernier, petites retrouvailles avec une partie de la famille, à Salzbourg, en Autriche.

Et oui lecteur, ça n'a pas que des mauvais côtés d'habiter au bout du monde!

Nous y sommes allés en voiture avec Misterdoudou.

Sur la route déjà la montagne domine tout. On aperçoit les sommets enneigés qui se perdent dans les nuages, et par une belle journée ensoleillée comme ce vendredi 11 mars, c'est manifique.

La première impression en entrant dans la ville? C'est propre, entretenu, les bâtiments sont mignons...

La ville est totalement enclavée dans la montagne, et des tunnels sont même creusés sous les Alpes pour circuler... C'est comme un autre monde.

Dans le centre historique, très spacieux, on peut observer un grand "bain" à chevaux, et de nombreuses églises, surplombées par une forteresse perchée sur la montagne.

SL273945.JPG

Autant te l'avouer tout de suite lecteur: nous n'avons pas visité grand chose, mais c'était beau. Juste beau. Ca nous a donné envie d'y revenir.

Dans l'après-midi, après être passés par des catacombes creusées dans la montagne, pour lesquelles nous n'avons reçu aucune explication, et ne m'ont donc pas marquée plus que ça, nous avons visité la maison natale de Mozart. Je n'aime pas vraiment ce compositeur, et je ne me suis du coup jamais vraiment intéressée à sa vie. Donc pour le coup j'ai pu apprendre pas mal de choses dans sa maison natale. J'ai trouvé que ce n'était pas mal fait, même si j'aurais peut-être apprécié avoir un audio guide, avec quelques anecdotes, plutôt que de devoir lire des explications peintes directement sur les murs (pas pratique dès qu'il y a plus de 3 personnes dans la pièce). J'aurais bien aimé voir aussi ne serait-ce qu'une reconstitution du mobilier, car là on ne nous présentait presque que de grandes pièces à moitié vides.

Le soir, au restaurant, nous avons pu goûter des plats traditionnels. Et bien tiens toi bien lecteur: le ragoût de cerf, c'est délicieux!

Le lendemain matin, avant de partir, nous avons visité la cathédrale. Qu'on se le dise, visiter les lieux de prière, ce n'est pas mon truc, je trouve que c'est fait pour prier, pas pour faire les touristes. Mais ça ne m'empèche pas d'en apprécier la beauté. la cathédrale de Salzbourg est vraiment très travaillée. Les murs et les plafonds sont entièrement sculptés, et ornés de nombreuses fresques. Crois moi lecteur, j'ai vu pas mal d'églises dans ma courte vie, mais celle-là, c'était quelque chose!

En bref un séjour bien trop court. C'est tout ce que nous avons visité, mais j'aimerais bien y retourner. ne serait-ce que pour le charme et le calme de cette ville!

25/02/2010

C'est la grève!

C'est la grève, c'est la grève? Comment ça vous le savez déjà il y en a tout le temps?!

Mais noooooooooooooooooooon je ne vous parle pas de la France!

C'est la grève. Ici. En Tchèquie. Là où on ne s'y attend vraiment pas.

Enfin c'est la grève, ne nous emballons pas!

C'est plutôt une discussion, une semaine en avance menée par les chauffeurs des transports en commun qui vont décider dimanche soir de si oui ou non ils feront la grève lundi matin entre 4 heures et 9 heures...

Evidemment c'est pas comme en France. Préavis d'une semaine (j'ai l'impression qu'en France on se décide beaucoup plus rapidement... Non?) Et la durée est connue une semaine en avance aussi... Et ça a de grandes chances de ne pas arriver oarce que tout le monde est persuader que les grévistes perdont leur boulot. Ca me fait bien marrer.

Le truc le plus drôle? Les Tchèques n'ont même pas compris le terme de "service minimum" quand je leur ai demandé s'il y en avait un.

La surprise, c'est pour lundi!

23/10/2009

je veux de la crème de marrooooooooooooons!

J'ai eu ma période sans crème de marrons. j'en avais bien 2 pots gentiment apportés par mes parents, mais je ne sais pas je ne voulais pas a manger... La période avec est revenue... Et j'ai fini la crème... Mais comment je fais maintenant?

Je veux de la crème de marroooooooooooooooooooooons!

Oui c'est officiel: je suis en manque. Et non. On n'en trouve toujours pas ici! Comme tant d'autres bonnes choses d'ailleurs...

creme-de-marrons-_2803.jpg