Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2012

Bonne fête les mamans!

Moi je suis une chanceuse, j'ai deux fêtes des mères! Et oui, ça tombe un jour différent en Tunisie et en France (et encore un jour différent ici mais là j'ai pas trouvé comment me l'accaparer...)

alors comme j'ai décidé que la fête des mères dépendait des nationalités de l'enfant et pas de la maman (c'est plus fun comme ça vous ne trouvez pas? Puis si il va à l'école en Tunisie un de ces jours on ne va tout de même lui interdire de m'offrir un collier de pâtes, ce serait de la mise à l'écart!)

Bref, c'est ma deuxième première fête des mères... Et j'ai été bien gâtée, na! Même si ne l'oublions pas, le plus beau des cadeaux, il est arrivé le 27 mars...

Allez les mamans: bonne fête à vous!

6a00d8341c676f53ef00e54f4e1d1a8834-640wi.jpg

Source image

12/05/2012

7nain persiste et signe...

... Avec encore un blog.

Oui, parce que bon, même si j'ai un peu touché le sujet ici, je pense que pas mal de mes lecteurs ne sont que peu intéressés par le maternage... Mais comme ça me tenait à coeur de développer certains sujets et mon expérience, j'invite ceux que ça intéresse à me suivre ici...

Ce qui ne veut pas sire que je n'en parlerai plus du tout ici hein, mais c'est juste une façon de ne pas faire dévier ce blog, sans pour autant  m'empêcher de parler de certaines choses...

Et oui, tout ça malgré la fatigue et le manque de temps... Je vous ai jamais dit que je suis Wonderwoman?

27/04/2012

Il y a un mois...

8h32, quelque part en Tchéquie... Un petit cri, une nouvelle vie...

Bon premier moisiversaire Misterbébé!

01/03/2012

L'enfer, c'est les autres.

Récemment une amie est venue me rendre visite. Dans la conversation, elle a commencé à parler d'une de ses amies qui venait d'accoucher d'un bébé qui n'avait pas survécu. Je ne me suis pas tellement formalisée de cette intervention. Arrivée en fin de grossesse, j'ai déjà appris à me blinder contre toute sorte de discours toxique, souvent prononcé sans penser à mal, mais qui allument de petites lumières rouges dans le cerveau...

Mais à la réflexion, pourquoi ne m'en suis-je pas formalisée? Parce que je sais que cette personne me connaît bien, et je sais qu'elle a un franc-parler bien à elle, qui fait partir d'elle. Alors oui, si j'avais été quelqu'un d'autre, cette histoire aurait pu me faire vraiment peur. D'ailleurs j'y ai quand même pensé plus tard le soir, mais sans que ça ne m'effraye outre mesure. Ça m'a pourtant rappelé un bon nombre de remarques ou discussions avec pas mal de gens, qui sans forcément me connaître aussi bien qu'elle, se permettent de donner leur avis sur tout et n'importe quoi.

Une autre amie, il y a quelques mois m'avait demandé si c'est vrai cette histoire de petite bulle, de carapace qu'on se forge enceinte pour se dédier à soi et à son bébé et ne s'inquiéter de rien d'autre, même si le monde s'écroulait... Je ne peux pas dire que c'est vrai pour toutes les femmes: je n'en suis qu'une, mais ça a été vrai pour moi depuis le début.

Cette petite bulle de douceur, qui est si nécessaire pour se protéger de toutes les meilleurs personnes du monde qui ne se rendent pas compte du mal qu'elles peuvent faire, pour se protéger de parfaits inconnus qui se permettent de lancer leurs remarques, leurs conseils, sans y avoir été invités, et qui sont autant d'agressions contre cette petite bulle...

Mais de quel droit les gens se permettent-ils de telles agressions? Ma bulle, mon espace, si je ne veux y laisser entrer personne, c'est un de mes droits les plus fondamentaux... Si je ne vous invite pas au conseil pourquoi me donner votre avis? Si vous sonnez chez moi et que je n'ouvre pas vous défoncez la porte? C'est ce que vous faites à ma petite bulle lorsque vous cherchez par tous les moyens à me convaincre que les bébés, il faut les régler, le congé maternité c'est ennuyant/fatigant ou ce que vous voulez, le jus d'orange ou les produits laitiers sont le mal absolu et j'en passe... C'est ce que vous faites quand croyant m'informer d'un risque qui n'existe peut-être pas pour moi, vous m'annoncez comme si de rien était que votre enfant est né par césarienne ou avec tel ou tel problème...

Au final, qu'avez vous réussi en essayant d'ébrécher ainsi ma petite bulle?

A me faire douter de la sincérité des médecins tchèques: 6 césariennes pour 1 voie basse à Brno... Oui c'est sans doute une mauvaise coïncidence, mais qui me conforte dans le choix qu'accoucher à 30 km est le bon...

A me fermer à tous les conseils. Peut-être même les bons. Parce que je ne vous demande rien, je ne suis pas assez stupide pour rester seule avec mes questions sans les poser, et je sais à qui les poser. Je n'ai pas besoin de votre avis gratuit, que vous ayez des enfants ou non: votre expérience n'est pas la mienne. je ne suis pas la même femme que vous, et mon fils n'est pas une copie conforme de votre petit chérubin...

A me conforter dans tous mes choix, aussi marginaux qu'ils puissent paraître (puisque refuser ce que je considère une mutilation, ou la péridurale, il parait que c'est marginal). Parce qu'en essayant à tout prix de m'infantiliser et de vouloir me faire entendre votre raison sans écouter ma voix d'adulte, vous avez réussi vous-même à vous discréditer, à montrer une immaturité certaine, qui vous empêche de me respecter en tant que femme...

Qui êtes vous pour vous croire si supérieurs et forts d'expériences - pas forcément concluantes d'ailleurs?

Qui êtes vous pour me dicter ma conduite et vous offusquer si refuse de vous suivre à la lettre? Ailleurs dans le monde, ne fait-on pas des révolutions pour faire tomber des gens comme vous?

Qui êtes vous pour m'argumenter en pleine face, que je n'ai pas fait médecine? Vous non plus! A-t-on créé le médecin avant la femme?

Qui êtes vous, simplement pour me juger?

Alors taisez vous. Tous autant que vous êtes, vieux, jeunes avec ou sans enfants. Je suis sûrement aussi intelligente que vous, et assez pour poser les questions dont j'ai besoin, aux personnes en qui j'ai confiance. Cessez de vous acharner contre cette petite bulle qui n'a rien demandé, laissez moi vivre mon expérience par moi-même, sans vous mêler de ce qui ne vous regarde pas. Cette expérience ne vous appartient pas, vous n'avez pas le droit de vous l'accaparer de la sorte. Fièrs d'avoir éraillé près de 9 mois de ma vie, laissez moi tranquille pour ces 10 derniers jours, et le reste de ma vie de femme et de mère.

28/02/2012

Ma valise de maternité

Je n'ai encore jamais été à la maternité. Logique, Misterbébé ayant tiré le n°1 à la grande loterie de la fratrie... Pour préparer ma valise, j'ai donc dû me fier aux expériences des autres: mère, belle-mère et sage-femme notamment, mais j'ai aussi glané quelques infos sur le net, et j'en ai gardé ce qui me paraissait pertinent, avec parfois quand même, quelques hésitations.

Plusieurs choses à retenir d'ici la naissance: toujours, toujours s'assurer que l'appareil photo est bien chargé. Ce serait nul de le trouver déchargé le jour-J! Un sac a été préparé à l'extérieur de la valise, pour nous suivre dans la salle d'accouchement. (Pas encore fini) garder une copie du plan de naissance avec les divers papiers à emmener...

Finalement, après beaucoup de recherches et d'aller-retours dans des magasins divers et variés, voici le contenu de ma valise, bouclée à deux semaines du terme. Permettez vous de donner votre avis (oui pour une fois vous avez le droit), ça ne veut pas dire que si vous me dites d'y ajouter un fondant au chocolat maison je le ferai hein, mais ça peut mettre le doigts sur un oubli. Et si vous êtes dans le même casse-tête que moi, servez vous je vous en prie!

Je précise que ma maternité ne fournit que des vêtements pour la maman et le bébé (ce que je ne souhaite utiliser qu'en cas de panne, je préfère rester "nous-mêmes" dès le départ!), et que le séjour dure 4 à 5 jours, mais que selon la situation je n'exclus pas la possibilité de demander un retour anticipé à la maison...

Un petit sac pour la salle d'accouchement contenant:

- Papiers d'identité

- Acte de mariage (ici il le faut, et traduit svp, mais en France je ne pense pas que ce soit nécessaire...)

- Carte d'assurance

- Carte de grossesse

- Carte de résidence (pour les pauvres expatriés que nous sommes...)

- 1 grande bouteille d'eau

- Des barres de céréales

- Un brumisateur d'eau

- Une paire de chaussette (je ne souhaite pas la péridurale, mais j'ai lu pas mal de fois qu'en cas de complication elle pouvait s'avérer nécessaire alors pour la place que ça prend dans le sac...)

- Une chemise de nuit pour remonter dans ma chambre toute fraîche et en beauté (comment ça je rêve là?!)

- Une magnifique petite culotte jetable (Amis du glamour, bonjour!)

- Des protections périodiques spéciales post-partum (J'ai appris qu'en tchèque ça s'appelle poporodni vložky... Dingue ce que peut nous faire apprendre un bébé pas encore né!)

- Une huile de massage spéciale périnée (à ajouter à la dernière minute puisqu'en attendant elle sert en guise de préparation...)

- La première tenue de la huitième merveille du monde... Même si on risque de la lui enlever sitôt dans la chambre pour le garder en peau à peau looooooooongtemps!

- Une couche. ben oui, ce serait bête de salir direct la première tenue sus-citée!

- Un lange pour l'emmailloter au début (on verra sur le moment si on l'habille ou on l'emmaillotte)

- Bonnet de naissance

- Copie du plan de naissance au cas où.

(- Au départ j'avais mis un drap ou paréo pour préserver mon intimité en cas d'irruption dans la salle, mais la maternité fournit quand même une magnifique tenue pour l'accouchement qui fera bien l'affaire... Sinon pensez-y!)

 

La valise pour le séjour (j'ai pris la grande valise, celle qui nous accompagne par monts et par vaux: un côté pour Misterbébé, un côté pour moi.):

- T-shirts d'allaitement (j'en ai pris 2)

- Pantalon confortable (2 aussi)

- Chaussettes (5 paires: une par jour)

- Des culottes magnifiques, jetables ou en 100% coton (Là j'en totalise 7: j'aime bien changer la nuit)

- Des soutien-gorges d'allaitement (J'en ai pris 2)

- Des coussinets d'allaitement (ici 5 paires de lavables, et une boite de jetables au cas où...)

(- Ma sage-femme m'a conseillé un gel pour la poitrine, mais j'enverrai plutôt Misterdoudou en acheter en cas de besoin, ça vaut mieux que de l'acheter pour rien...)

- Un peignoir. Pour se doucher c'est mieux! Sinon des serviettes de bain bien grandes et douillettes.

- Une trousse de toilette (ici elle contient savon d'Alep, crème pour le visage, pierre d'Alun et coton-tiges)

- Un deuxième paquet de protections périodiques spéciales post-partum.

- Une petite trousse de maquillage. Il parait que sinon on risque de regretter les cernes hooriiiiiiiibles sous les yeux, et la tronche de cake qu'on aura sur toutes les premières photos du micro 7nain tout neuf qu'on a eu en cadeau presque gratuit avec le séjour!

- Des rations de survie. Point trop de cochonneries quand même, j'ai déjà négocié des sushi livrés à domicile par Misterdoudou le lendemain de la naissance... Sinon des barres de céréales, des fruits, des yaourts... J'aurai un frigo et un micro-ondes alors tout est possible ou presque!

- Une grande bouteille d'eau par jour. (Approvisionnement par Misterdoudou, je ne vais pas alourdir ma valise de tout ça maintenant!)

- Des chaussons jolis et confortables.

- Du papier toilette (Non, il n'y en a pas dans ma maternité...)

- Un sèche-cheveux (Parait que ça peut servir aussi en cas de déchirure...)

- Rescue: elixir de fleurs de Bach en cas de complication

- Tongues

- Mouchoirs

- Lecture, mots fléchés, magazines... Bref, un peu d'occupation quoi!

- Chargeur de téléphone

- Un coussin magique (il entre pas dans la valise mais il entrera bien dans la voiture!)

- Des langes (j'en ai pris 2)

- Des couches (j'en ai pris une trentaine et Misterdoudou réapprovisionnera en cours de route si besoin...)

- Une trousse de toilette pour le Micro 7nain qui a aussi le droit de se faire beau! (ici elle contient un petit gel douche spécial bébé aux ingrédients naturels et végétaux, un lait de toilette idem, un thermomètre pour l'oreille, de l'huile de lavande pour le cordon, un mouche-bébé manuel, une petite brosse toute douce pour ses cheveux.)

- Coton pour aller avec le lait de toilette

- Lingettes cracra beurk parce que ça peut quand même être bien pratique

- Des pyjamas ou tenues (1 par jour, j'en ai pris 4 en plus de la première)

- Même nombre de bodys

- Une cape de bain pour le bébé

- Des bavoirs (Là j'en ai pris 7 ou 8...)

(- Des moufles de naissance, mais je ne compte lui mettre que si vraiment il se fait mal ou en guise de "sous-moufles" pour la sortie)

- Des affaires chaudes pour la sortie de bébé

- Quelques affaires pour papa tout neuf (euh tiens, ça faut que j'ajoute...)

 

Et avec tout ça je vous garantie que ma valise est bien remplie!

 

Il faut aussi penser à préparer le siège-auto et s'entrainer à le mettre dans la voiture efficacement...

17/02/2012

Valeurs? Savoir-vivre?

Je ne sais pas.

L'autre jour, je monte dans le tram. A 14h32 parce qu'à cette heure-ci, normalement, les trams sont vides.

Là non: il était plein à craquer.

Plein de petits jeunes assis sur les places prioritaires. Et un vieux. face à un jeune, dans les seules places face à face du tram.

Moi je monte donc avec mon ventre de huits mois. personne ne se lève. Boaf, je m'y attendais (je t'ai dit que quand t'es enceinte, personne se lève dans les transports?), j'attrape la barre à côté du vieux. Il me voit. Il se lève.

Pas un jeune non. Le vieux se lève, malgré mes protestations que ça va aller qu'il reste assis. Il se lève et part attraper la barre de l'autre côté.

Le jeune en face de lui le regarde, me regarde, et ne bouge pas. C'est un jeune de l'autre côté qui, voyant le vieux se lever lui a laissé sa place.

2 arrêts plus tard, le jeune qui ne s'est pas bougé les fesses descend... est-il besoin de préciser qu'il ne boitait pas et n'avait pas l'ombre d'un problème en vue?

Ce genre de comportement, j'avoue ne pas les comprendre...

16/02/2012

Non. Etre enceinte n'est pas une sinécure...

Aaaaaaah la grossesse! Cet état de grâce où tout te sourit et où tu es HEU-REUSE, pas un nuage à l'horizon, tout ça grâce aux fabuleuses hormones qu'elle te fournit...

Ahem. Ça c'est ce que croient ceux et celles qui n'ont pas d'enfants.

Parce qu'en vrai quand t'es enceinte, y'a plein de trucs que tu découvres, qu'on ne t'a jamais dit avant!

Par exemple:

1) Les fameuses hormones, et ben quand t'es enceintes, elles sont peut-être sensées te rendre HEU-REUSE... Mais en vrai il parait que je ne suis pas la seule chez qui ça a buggué: ça te rend surtout hyper émotives. tellement que tu peux te mettre à pleurer. Non pas besoin de raison, juste comme ça. oui madame. Oui. N'importe où.

2) Quand t'es enceinte, ton ventre devient place publique. C'est à peine si tu existes encore... Non, tu n'es plus qu'un ventre, avec un petit alien à l'intérieur, qui a le pouvoir de faire en sorte que les gens soient tous pris d"un envie irrépressible de te caresser le ventre dès qu'ils te voient. Même ceux qui ne t'aiment pas (et réciproquement), même ceux que tu connais mal ou même ceux que tu rencontres pour la première fois, soyons fous! En plus ça remplace la bise du bonjour ou du au revoir, un peu comme si c'était le nouveau bouton on/off pour démrrer une conversation ave toi... Limite tu pourrais y accrocher un panneau "Touchez ma bosse Monseigneur"... Mais tu n'as pas besoin: de toutes façons les gens ne demandent pas la permission.

3) Quand t'es enceinte, une fois ar mois, tu dois faire pipi dans un tube à essai. L'exercice est peut-être fastoche et ludique pour un homme, mais pour une femme, euh comment dire... C'est 'achement plus compliqué de bien viser! Note bien qu'il faut que ce soit un tube à essai. Un gobelet ce serait plus pratique. Ou une marmite, là ce serait le pied. Mais non, tu ne peux pas amener ta marmite chez le gyneco, du coup tu dois viser le tube, et te débrouiller pour qu'en plus il ne soit pas trop rempli (sinon ça ferme plus) ni trop peu (sinon la dame va croire que t'as un problème de vessie et y'a assez d'examen pendant la grossesse sans en rajouter!)

4) Ah le pipi parlons en! Quand ce n'est pas le tube à essai c'est toutes les deux heures! Et là c'est comme dans "Bref, j'ai eu trente ans". Tu comptes 1,2,3,4 secondes avant de commencer, et tu fais pipi pendant 1,2,3,4 secondes. C'est tout?! Limite t'es déçue, c'est bien loin de ta capacité de stockage habituelle! Au total tu as passé plus de temps à te dépatouiller avec ton pantalon trop serré, dont la ceinture monte jusqu'à en haut du ventre et qu'il faut bien placer sinon ça fait maaaaaaaal.

5) Puis le pantalon... Ah quand t'es enceinte tu es condamnée à être en deuil! de quoi, l'histoire ne le dit pas. Mais tu ne peux t'habiller qu'en noir, en blanc (oui c'est la couleur de deuil dans certains pays), ou en gris si t'arrives pas à te décider. Mais n'espère pas trouver de jolis vêtements, à la mode, et de couleur malheureuse! Ça c'est pour les jeunettes, celles qui ont encore leur vie devant elle! Toi t'es foutue. Et comme t'as pas le choix (j'ai testé le pantalon normal ouvert sous le T-shirt long: au boulot c'est vachement stressant quand même!), tu t'habilles en noir, blanc, et gris. Que tu payes 3 fois le prix de tes vêtements normaux, dans des magasins moins biens que ceux dans lesquels tu te fournis normalement, et dont la qualité est faite pour durer à peu près un trimestre de grossesse. pas plus.

6) Quand t'es enceinte, tu finis par répondre comme un robot à toutes les questions que tout le monde te pose même si ils s'en fichent (même les caissières peuvent te demander si c'est une fille ou un graçon. Même si elles ne te reverront jamais...) Et ça marche dans toutes les langues. Je te garantis que je commence vraiment à maîtriser le mot "chlapeček" (*petit garçon). Les gens te demandent toujours si c'est une fille ou un garçon, et à quel hopital tu vas accoucher. Comme si c'était important. Surtout pour eux.

7) Puis si tu réponds que c'est un petit garçon, alors là, yeux écarquillés, émerveillés: "Oooooooooooooooh! Qu'est-ce que Misterdoudou doit être heureuuuuuuuuuuuuuuuuux!" Comme si il ne l'aurait pas été avec une fille. Après on te demande quand même si toi t'es pas trop déçue hein, parce qu'en bonne fille que tu es toi-même, il t'en fallait une pour jouer à la poupée. Y'a même des gens qui te disent que c'est pas grave, ce sera pour la prochaine fois. Gné? Moi y'en a pas comprendre. La prochaine fois je demanderai pas le sexe je crois.

8) Quand t'es enceinte, tu n'as plus d'intimité. Outre le fait que tout le monde te tripatouille sans te demander la permission tu as divers examens médicaux passionnants. Bon, les généralistes s'empressent de se jeter à tes pieds pour vérifier si tes chevilles ne sont pas gonfler. Même si tu leur a dit que non, elles ne le sont pas. Le médecin ne croit que ce qu'il voit. C'est surtout gênant si tu n'as pas prévu le coup et que tu es en mode yéti sous ton pantalon. Après tu as le dentiste. Enfin ça c'est si ton gynéco est aussi fou de médecine que le mien! Le dentiste, moi je l'ai eu en obligatoire. Il m'a pas crue non plus quand je lui ai dit que je n'avais pas de problème (sérieusement, une femme enceinte sans gingivite c'est pas une femme enceinte hein!) J'ai dû le laisser regarder dans ma bouche. Après il m'a gentiment informée que je n'avais pas de problème. trop cool le doc! Et le summum: enceinte, tous les mois, tu vas chez le gyneco. Bon ça sauf si tu as choisi de n'être suivi que par une sage-femme, mais ici il faut voir le gynéco quand même. Qu'est-ce qu'on s'amuse là-bas! Une fois par mois ou presque, elle te fait faire une prise de sang par sa brute d'infirmière. Puis elle te fait un TV (comprend: toucher vaginal), parce que bon, même si rien ne laisse penser que le col s'est modifié à 4 mois de grossesse, un gyneco ne se lasse jamais de faire des vérifications inutiles. Et se garde bien de te demander ton avis (de toutes façons elle sait que tu vas dire oui!) Ensuite elle ne t'explique pas grand chose (sauf si tu as des questions mais n'abuse pas avec ça: elle a un planning à respecter!), mais elle te donne quand même un rendez-vous pour le mois d'après.

9) Quand t'es enceinte, tu sens ton bébé bouger. Non, ça ne fait pas mal (c'est dingue le nombre de fois qu'on a pu me demander ça!). Enfin théoriquement. Parce que tu peux avoir un bébé intelligent. Style, il trouve que tes côtes c'est un super appui pour se propulser sur ton col et y faire du trampoline. Plus désagréable que ça tu meures. Et puis quand c'est pas ça, il te demande en permanence de changer de position. Assise la ceinture du pantalon le gêne, allongée sur le côté c'est pas le bon côté. Oui mais l'autre non plus. Tu te mets sur le dos et il trouve que ton ventre pèse lourd... Puis si tu te mets debout, il recommence le trampoline. Moi l'histoire des bébés qui dorment 20h par jour, j'y crois déjà plus...

10) Quand t'es enceinte, t'es top glamour! Si tu échappes aux soucis digestifs, tu es chanceuse. mais y'a pas que ça! tes poils poussent peut-être moins vite, mais ils poussent quand même! Et comment tu fais toi pour t'épiler dignement quand tout cela n'est plus visible que si tu es debout face au miroir? Hein? Et puis toi, droitière, tu la vois la contorsion pour épiler le derrière de la jambe gauche avec la main droite? Ouais? Ben arrête de te marrer et essaye de faire la même avec un pneu autour de la taille! Tu rigoles moins là hein?

11) Enceinte, tu n'arrives pa sà renoncer à te douches bien trop chaudes. Disons juqu'à la fin du huitième mois, pas de problème. Mais après... Tu sors d'une douche à 40° tu es en mode bibendum, prête à aller vendre des pneus! Les chevilles de la taille des genoux, un quadruple menton si c'est ton trip, l'alliance qui serre... Tu te jures de ne plus prendre que des douches à 37°, mais c'est plus fort que toi, tu recommences le lendemain!

12) Quand les gens apprennent que t'es enceinte, ils ont tous une foulitude de bons conseils à te donner. Du style "Le porte-bébé c'est mauvais pour le bébé" 'ne bois pas ci ne mange pas ça" "Mange ci, bois ça"... Tous sans fondement scientifiques of course, et de préférence si les gens n'ont pas d'enfants. Ou ceux qui en ont, ils attendent le huitième mois pour essayer de te dégoûter d'en avoir. Et puis au final, les conseils, toi, tu t'en contrebalances. T'as rien demandé, et t'es assez grande pour demander au besoin. Mais tu ne demanderas jamais aux gens qui te prodiguent des conseils à tort et à travers alors que tu n'as rien demandé, soyons clairs. Du coup ça limite les choix à... Disons ta maman. Si t'as de la chance. mais comme tu es bien élevée et que ne veux veux vexer personne, les plus proches, tu leurs répond quand même amen à tout ce qu'ils disent. Même si un te dit qu'il faut donner des biberons d'eau au bébé allaité, et l'autre te dit qu'il vaut mieux du jus. Tu dis oui au deux. Même si tu sais que tu ne suivras ni l'un ni l'autre. C'est plus sûr.

13) Quand t'es enceinte, tu dors tout le temps. puis parfois tu dors pas, tu vas te promener. Et là ton réveil sonne dans le tram parce que t'as oublié de le désactiver. Bon. Le ridicule ne tue pas...

14) Et puis quand t'es enceinte, les gens veulent que tu dormes tout le temps de toutes façons. Il faut se reposer, être enceinte c'est CRE-VANT. Oui. Donc même si t'as pas fatiguée tu vas te coucher hein! Mais pas trop quand même, faut penser à garder une activité physique sinon tu vas douiller pour l'accouchement. Mais pas trop non plus hein! Quoi?! T'as arrêté la danse à la fin du huitième mois??? Pauvre folle inconsciente!

15) Quand t'es enceinte, tu peux rêver que t'accouches. 6 fois dans la nuit. C'est tellement réel (enfin t'en sais rien, en vrai t'as jamais accouché. Mais t'as mal) que tu te réveilles. Et non, t'es pas en train d'accoucher, t'es en train d'essayer de te tourner mais t'es restée bloquée. Dans une position improbable ou pire: sur le dos. Et comme tu as la vessie pleine et des douleurs ligamentaires dès que tu prends une position bizarre, ou sur le dos, t'as rêvé que t'accouchais. Du coup comme t'es réveillée, tu te débrouille pour finir ta rotation tant bien que mal, et tu laisses la vidange de vessie pour le matin, quand tu penses à la simple idée de te re-retourner pour descendre du lit. Et au point 4.

16) Puis quand t'es enceinte, les gens te demandent si tu es heureuse. Parce que qu'on se le dise, le bonheur d'une femme n'est rien, mais celui d'une femme enceinte est important aux yeux de tous. Du coup dès que tu annonces la bonne, nouvelle, les gens s'empressent de te demander si tu es heureuse. Tu peux toujours répondre que non, c'était un accident mais l'avortement n'est pas pris en charge par la sécu. Mais on ne te croira pas.

Et puis de toutes façons quand t'es enceinte t'as pas le droit de te plaindre. Si tu le fais, tout le monde te répondra "Mais c'est normaaaaaaaaaaaaaal!" Même les hommes et les jeunettes.

Ah non. Être enceinte n'est pas une sinécure. Parole de 7nain!

01/02/2012

Comment le coussin d'allaitement m'a sauvée...

Non, il n'a encore jamais servi à l'allaitement. M'enfin, tu suis ou quoi, Misterbébé n'est pas encore né!

Mais le coussin d'allaitement a ici été rebaptisé le coussin magique. Parce qu'en fait, il a plein d'utilisations possibles, dont celle de sauver le sommeil des futures mamans en détresse.

Ben oui.

Depuis un mois que je me réveillais la nuit pour cause de douleurs dans les hanches et dans le dos, je commençais à être vraiment fatiguée. on, pire que fatiguée. exténuée me parait plus approprié.

Après quelques recherches, j'ai essayé de dormir avec un oreiller entre les genoux, pour bien garder l'alignement du bassin même pendant la nuit... Mais un oreiller, ça se vire trop facilement, et ce n'est pas assez épais: ça n'a pas beaucoup aidé.

Du coup, j'ai fini par implorer Misterdoudou de m'amener au magasin de coussins magiques. On les avait vus pas mal de fois, sans jamais en choisir un parce que je n'étais pas sûre d'en avoir besoin... je ne suis d'ailleurs toujours pas sûre qu'il me servira pour l'allaitement, mais après tout, il peut aussi servir de cale-bébé, de traversin, ou à d'autres usages que j'ignore sûrement encore.

Dans le magasin de coussins magiques, le choix était vaste. des coussins plus ou moins remplis, plus ou moins durs, plus ou moins lourds... Le remplissage était aussi différent: certains remplis de microbilles, certains remplis de je ne sais quoi comme un oreiller... je n'en ai pas trouvé remplis de je ne sais lus quelle céréale comme je l'avais lu sur le net, mais sur le moment, j'étais plus concentrée sur comment résoudre mes problèmes de nuits impossibles, que sur où trouver le coussin le plus naturel possible.

Ne sachant pas trop que choisir, j'ai suivi mon instinct. Quand on ne sait pas, toujours suivre son instinct. J'ai donc opté pour un des coussins les plus moches, il faut bien le dire. Pas le plus dur, mais pas le plus mou, et plein de microbilles, avec une housse zippée qui peut donc s'enlever et se laver.

coussin d'allaitement,douleurs grossesse,sommeil grossesse

 

Sitôt rentrés, j'ai essayé mon coussin magique dans le canapé. Woaow! En me relavant du canapé: même pas mal au dos! De la pure magie. mais ça prend trop de place dans le canapé, je ne l'y utilise donc que si je sens poindre les fameuses douleurs...

La nuit, toute contente de tester le coussin magique et de voir si il allait tenir ses promesses, je l'emmène dans le lit, le positionne avec soin, et hop, je m'endors.

Bonheur. Je n'avais pas aussi bien dormi depuis au moins un mois et demi. Bon. Ça a le gros inconvénient de prendre beaucoup de place, et d'empécher le "dodo blottie contre Misterdoudou" habituel. Mais de réveil nocturne point. De douleurs, point. Au réveil j'aurais pu faire une pub: "Le coussin magique? L'essayer c'est l'adopter!"

Du coup je dors toutes les nuits avec ce fameux coussin, depuis environ trois semaines, et j'ai dit adieu aux douleurs de hanches horribles qui me réveillaient la nuit... Avec l'entrainement, je commence même à réussir à me tourner sans avoir besoin de repositionner le coussin: il faut le serrer bien fort dans les bras, faire corps avec lui, et hop, on tourne tout d'un coup! Je ne l'ai quasiment jamais enlevé pendant mon sommeil, et les deux ou trois fois que ça m'est arrivé, soit les fameuses douleurs m'ont réveillée, soit j'ai carrément rêvé de mon coussin...

Bien sûr, si on l'utilise pour sommeil sur le côté, il n'empèche pas les douleurs horribles si par hasard on se tourne sur le dos. Chose bien incongrue, je le conçois, moi qui n'aime pas ça en temps normal, depuis que je suis enceinte je ne supporte tout simplement pas d'être allongée sur le dos. Pour dormir sur le dos, il faut l'utiliser d'une autre manière, que je n'ai pas testée. On peut aussi l'utiliser pour dormir sur le ventre, chose que je n'ai pas testée non plus...

Non, moi je dors sur le côté, un bout du coussin sous la joue comme un oreiller, l'autre côté entre mes genoux, et hop, dans les bras de Morphée! Envolés les problèmes de sommeil, envolées les douleurs, vive le coussin d'allaitement!

03/01/2012

La race humaine est une miraculée...

Sérieusement, c'est dingue qu'on soit arrivé jusqu'au 21ième siècle...

Enfin jusqu'au 20ième.

parce qu'avant, normalement, on était voués à disparaître. Ben oui quoi! Imaginez un peu! Avant le 20ième siècle, les humains ont certes réussi à se reproduire (bizarrement on ne propose jamais de cours pour apprendre à faire un bébé, parait que c'est l'instinct de survie, mais si tu n'en prends pas pour mettre ton enfant au monde, tu es une inconsciente, faut pas déconner quand même!), mais la plupart  des enfants et des femmes en mouraient certainement.

Oui, aujourd'hui on sait bien qu'il est IM-PO-SSIBLE d'accoucher sans péridurale, perf d'ocitocyne et épisiotomie. Voire même césarienne "de convenance"; le vagin c'est sale et ça fait mal... C'est quand même dingue que quelques milliards de bébés ET de femmes (non mais où va-t-on!) y aient survécu pendant quelques milliers d'années... Parfois même plusieurs fois! (Là je parle des femmes, pas des bébés, enfin c'est logique quoi!) De vraies forces de la nature... Nous on doit sûrement être des êtres surhumains à force de descendre de tels miracles!

Et puis c'est pas tout de naître... Encore faut-il survivre! Et figurez vous (et c'est absolument inouï!) que certaines femmes, dans un passé lointain ont réussi à nourrir leurs rejetons avec leurs propres mamelles... Pouah! En plus d'être dégoûtant et incestueux, c'est tout de même hyper inconscient de leur part... C'est à se demander pourquoi le biberon n'a pas été inventé plus tôt... La plupart des bébés avant l'invention de cette petite bouteille coiffée d'une tétine devait sûrement mourir de faim. Ben oui attends, c'est vachement rare les femmes qui peuvent allaiter.

allaitement.jpg

Déjà la grande maorité des femmes n'a pas assez de lait c'est bien connu. Puis après tout pourquoi est-ce que la nature aurait décidé de leur en faire produire assez pour permettre à leur enfant de survivre? réfléchissez c'est juste insensé! Et puis il faut veiller aussi à ne pas avoir les seins trop petits. Ni trop gros. Ni trop différents l'un de l'autre (c'est forcément louche ça...) Puis il faut qu'ils aient une forme bien précise, et surtout, SURTOUT pas les mamelons rentrés... Sinon c'est la mort assurée.

Et puis il y a la qualité et la quantité de lait... Je l'ai déjà évoqué; du lait qui sort d'une femme c'est DE-GOU-TANT (mais le sperme qui sort d'un homme c'est pour la survie de l'espèce, c'est génial, confond pas tout hein!) En plus on ne peut pas coller facilement d'étiquette nutritionnel sur les seins d'une femme. Ben oui, déjà elles veulent pas les bougresses. Et puis il faudrait refaire les analyses trop souvent parce que parait-il, le lait maternel change selon ce que l'on mange, et même s'adapte aux besoins du bébé, au sein même d'une même tétée! Moi je te le dis, le lait maternel, c'est un rebèle. D'ailleurs, il y a des bébés qui osent téter plusieurs fois par jour, c'est bien la preuve que ce lait est de mauvaise qualité, et pas assez nourrissant... Voire même insuffisant en quantité! Mais bon tant qu'on ne se laissera pas contrôler... Honnêtement, c'est bien jouer avec la vie que d'oser donner ce lait impure, non stérilisé (ben oui y a même des femmes qui osent ne pas se laver les seins avant de les offrir à leur rejeton! Si ce n'est pas une tentative d'empoisonnement ça...)

Le lait en poudre, c'est bien mieux. c'est dingue qu'on ait survécus jusqu'à son apparition... Au moins on gère la quantité: un biberon d'un volume défini par rapport à l'âge du bambin, et c'est pas plus, pas moins. Si il n'en veut plus, tu le forces, si il en réclame encore, tu le laisses pleurer de faim pendant quatre heures, jusqu'à l'heure du prochain biberon. Non parce qu'il faudrait pas en plus se laisser manipuler et écouter un bébé qui pleure hein. C'est bien connu, un bébé de deux semaines c'est hyper capricieux, et si il réclame plus à boire, ce n'est qu'un glouton, attention à ne pas lui donner de mauvaises habitudes! Et puis le lait en poudre, c'est trop génial: pas besoin de faire attention à ce que mange la mère, et le lait a toujours le même goût. Non parce qu'il faudrait lui faire savoir que les goûts peuvent varier au bambin, il risquerait de devenir insupportable... Il s'en rendra compte bien assez tôt: à 4 mois quand on le gavera de petits pots industriels bien mixés. Tout le monde le sait la diversification à partir de 6 mois comme le préconise l'OMS, c'est une hérésie... Il faudrait d'ailleurs penser à dissoudre cette secte d'une dangerosité sans nom! Et puis le lait en poudre et le biberon, tu peux les emmener partout avec toi, c'est hyper pratique. parce que soyons clairs, en générale, tes seins tu les laisses à la maison quand tu t'absentes.

Moi je m'interroge sérieusement chers lecteurs. Comment se fait-il que sachant les risques énormes que comporte l'allaitement maternel, certaines femmes osent prêcher un "retour à la nature" et allaiter leur enfant, quand on sait que les chances qu'elles y arrivent sont infimes? Il faudrait penser à mater la rébellion, on n'est pas des animaux quand même, fuck la nature!

Et quand leur bébé survit (miraculeusement) jusqu'à l'âge de la marche, il y en a même qui pensent que leur mettre des chaussures qui leur maintiennent les chevilles les gène, et elles les laissent marcher pieds-nus. Oui pieds-nus, tu as bien lu! Mais comment va-t-il pouvoir marcher sans quelque chose pour lui soutenir les pieds? Non parce que le pied seul, tout le monde sait que ça ne marche pas. C'est juste impossible de marcher sur des pieds!

Sérieusement, je me demande comment c'est possible que la race humaine ait survécu jusqu'ici, sachant les risques inconsidérés que les parents ont pris jusqu'à ce qu'on leur prouve SCIEN-TI-FI-QUEMENT que le plastique, le scalpel et les inventions en tout genre, c'est bien mieux pour la survie de l'espèce! Heureusement que c'est arrivé à temps pour limiter les dégpats: ça n'a duré que quelques millénaires!