Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2012

Aujourd'hui, on tambouille!

Un jour, alors que mon stick de déodorant touchait à sa fin, j'ai regardé les ingrédients de TOUS les sticks du supermarché et TOUS contenaient des sels d'auminium.

Oui, mais moi j'avais décidé justement d'arrêter de m'empoisonner... Donc depuis, je tourne à la pierre d'alun, et j'en suis à 100% satisfaite... Sauf que là, en panne de pierre d'alun également, ben, il me restait le choix du parfum naturel senteur aisselle, ou trouver une alternative...

Autant te dire hein: chuis pas un bouc mais j'ai quand même choisi la deuxième option!

Et comme en plus chuis trop sympa, je partage avec toi, parce que ce déo maison, je l'ai trouvé super facile, économique et vraiment au moins aussi efficace qu'un bon déo du commerce (voire plus!). En plus il se fait juste avec des ingrédients qu'on a toujours dans la cuisine.

Tu mélanges 2 grandes cuillers de fécule de maïs avec 2 grandes cuillers de bicarbonate de soude en poudre. Tu ajoutes 20 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse pour la conservation. Tu verses ensuite 3 grandes cuillers d'huile de coco fondue, tu mélanges bien... Tu verses dans un moule à muffin ou un ancien stick bien nettoyé, et tu fais prendre au frigo!

Puis comme en ce moment il fait chaud, je le garde au frigo, car l'huile de coco fond en-dehors.

Voilà! Maintenant si tu pues des dessous de bras, ne viens pas dire que je n'ai pas essayé de t'aider!

(Recette originale)

20/02/2012

8 bonnes raisons de se (re)mettre au fait maison!

Depuis quelques temps, je prends plaisir à faire moi-même pas mal de choses dans la maison... Voici quelques motivations si vous rêvez de vous lancer mais ne le faites pas pour une raison x ou y.

1) Ça ne prend pas autant de temps qu'on se l'imagine. OK, on ne peut peut-être pas tout faire quand on travaille à plein temps, mais qui a dit de tout faire maison? Non, simplement, faire les choses dont on a envie, ça ne prend pas forcément trop de temps... Les yaourts maison par exemple, avec ou sans yaourtière c'est très rapide dans ce que ça nous demande comme temps d'activité! Après il suffit de les laisser tranquille (la nuit par exemple et les ranger le matin!). Pareil pour le pain... Pour déboucher un lavabo, ça ne prend pas plus de temps de verser un sachet de bicarbonate de soude et deux verres de vinaigre dans le tuyau en partant le matin, et de l'ébouillanter en rentrant le soir que d'utiliser du produit chimique vendu en grande surface...

2) C'est écologique. Même si on n'achète pas que du bio, rien que la diminution du nombre d'emballages utilisés contribue à réduire notre empreinte écologique! Et puis pour le coup, dans le cas des produits ménagers ou cosmétiques ça supprime pas mal de produits chimiques nocifs pour nous et notre environnement (vous savez à quel point l'intérieur de nos habitations est pollué?).

3) C'est meilleur et plus sain. Le goût est meilleur. C'est toujours meilleur quand c'est fait maison tout le monde le sait! Et puis c'est plus sain j'en suis persuadée: même quand on n'achète pas que du bio, on évite au moins bon nombre d'additifs utilisés par les industriels, que ce soit dans la nourriture, les cosmétiques ou les produits d'entretien! En plus quand on habite au bout du monde, ça permet de consommer de bonnes choses introuvables dans notre pays d'accueil (sérieusement, ici c'est impossible d'acheter une bonne brioche par exemple, alors pourquoi ne pas en faire?)

4) C'est économique. En général le calcul est vite fait. je vais calculer en couronnes, mais quelle que soit la devise, on arrive à la même conclusion (ou alors dites moi dans quel pays étrange vous habitez!) Pour 8 yaourts, prix du commerce pour des yaourts non bio qu'on trouve n'importe où: 70 ck. Prix d'1L de lait (qu'on utilise même pas en entier): 15ck maximum + 1 yaourt nature du commerce une fois sur trois ou quatre (le reste du temps je réutilise un de mes propres yaourts): 10 ck maximum. C'est tout. 70ck vs 25 ck. Idem pour le pain... Une baguette de 250 gr du commerce: 20 ck. 1kg de farine: 12 ck, un cube de levure: 4 ck, le sel est en quantité négligeable mais bon, comptons une ck pour lui faire plaisir... Même avec l'eau du robinet la différence est flagrante!

5) Certaines activités peuvent être très ludiques à faire avec des enfants. En plus ça peut servir de base pour leur apprendre quelque chose (créez un levain avec eux en leur expliquant le processus de fermentation... Faites pousser quelques plantes à croissance rapide dans une jardinière même si vous n'avez pas de jardin en leur expliquant le processus de germination... C'est-y pas mieux pour eux que la télé ça?)

6) Ça occupe petits et grands les week end d'hiver tout gris... Pourquoi ne pas préparer, de grandes fournées de pains au lait, biscuits ou barres de céréales maison pour le petit-déjeuner, plutôt que de s'affaler devant la télé ou l'ordinateur quand il pleut? Pourquoi pas en faire une activité familiale, voire un concours auquel tout le monde prendra plaisir à participer?

7) C'est bon pour l'ego. Sérieusement. Servez n'importe quoi de maison à vos invités... A la question "Ah c'est bon ça, tu l'as acheté où?" répondez "Oh ben je l'ai fait moi-même"... Ça n'arrive peut-être pas tous les jours, mais croyez moi, c'est un sentiment extra! Pareil quand on vous demande votre secret pour avoir les cheveux si doux, la peau si fraîche etc, alors que Nivea ne passe plus par là!

8) C'est bon pour l'ego (bis). Simplement parce qu'avoir la satisfaction d'utiliser - et d'y prendre plaisir - des produits qu'on a fait soi-même, c'est gratifiant.

18/02/2012

Blog neutre en carbone

On oublie souvent qu'Internet, tout ça tout ça, ça utilise de l'énergie et ça rejette du carbone, pour polluer encore un peu plus notre environnement...

Je suis tombée par hasard ce matin sur ce site, qui propose de planter un arbre pour un blog, afin de contrer les effets polluants du blog. C'est trois fois rien, je ne suis pas une méga écolo, mais je suis de plus en plus sensible à toutes ces petites choses si simples à faire pour préserver notre planète, mais qu'on ne fait pourtant pas toujours...

J'ai donc décidé de participer à l'opération.

C'est très simple, il suffit de faire un petit billet sur cette opération et d'ajouter un petit macaron à votre blog, puis envoyer un mail à blog-zerocarbone@bonial.fr, et ils se chargent de tout!

 

Et vous, préserver la Terre c'est une cause qui vous parle?

17/09/2011

Et la liberté d'accoucher?

C'est une expérience que je n'ai pas encore vécue. Mais tout ce qu'on peut lire sur Internet sur la naissance est... Effrayant!

En France comme dans pas mal de pays occidentaux, accouchement rime avec surmédicalisation. Même dans le cas ou tout se passe bien, sous couvert d'un principe de précaution.

Que l'on dispose aujourd'hui d'un corps médical formé à réagir en cas de soucis, je trouve que c'est une chance incroyable et je ne tiens absolument pas à discréduter le travail du corps médical. Mais justement, il est formé à la pathologie, et il suffit de lire quelques statistiques pour se rendre compte que même au cas où tout se déroule bien, beaucoup de gestes sont pratiqués, tant sur les femmes que sur les nouveau-nés, par précaution, ou pire, pour le confort du personnel soignant.

Je ne m'attarderai pas tellement là-dessus, à la limite, je comprends que ça puisse rassurer certain parents.

Ce qui me choque, c'est qu'aujourd'hui il soit très difficile de choisir d'accoucher autrement qu'en mode poulet fermier, avec péridurale, episiotomie, poussée dirigée et tout le tralala. Un choix d'accouchement physiologique en maternité, en maison de naissance ou à la maison est perçu comme marginal, voire inconscient, alors qu'au cas où la grossesse se déroule bien et qu'en étant bien encadrées, ces naissances ne sont pas plus dangereuses que celles qui sont bien trop souvent surmédicalisées, et que j'appelerai "classiques"... Il suffit de voir les statistiques encore une fois, que trop de gens se refusent à voir en face: les décés, maternels ou infantiles ne sont pas plus impprtants dans le cadre des accouchements à dmicile que dans le cadre des naissances classiques en maternité...

On a trop bien répandu l'idée qu'une fois enceinte, une femme devait s'en remettre entièrement au corps médical et dire amen à tout. Idem pour la naissance. Ona été jusqu'à mettre dans la tête des femmes, qu'elles n'étaient pas capables d'accoucher par elles-mêmes... D'ailleurs ne dit-on pas de nos jours que la sage-femme accouche une patiente? Ah la belle affaire! Et dans combien d'endroits du monde les femmes accouchent seules ou accompagnées de personnes n'ayant rien à voir avec la médecine, sans même pourvoir se poser la question de savoir si elles en sont capables ou pas, elles n'en ont juste pas le choix? Et pourquoi nous européennes, on n'en serait pas plus capable? Je suis persuadée que chaque femme a en elle un instinct qui fait que'lle "sait" forcément accoucher si elle n'est pas endoctrinée par un corps médical surpuissant, ou pire ses amies ou sa famille, souvent emplies de bonnes intentions...

Mais en France - oui surtout en France, il suffit de voir à quel point les accouchements sont différents chez nos voisins - la femme est dépossédée de son corps pendant la naissance de son enfant. On recours à des processus plus infantilisants que sécurisants.... Allons vous n'allez pas me faire croire qu'obliger toutes les femmes à porter la même "chemise de nuit" mode fesses à l'air et tout le monde pareil soit une mesure de sécurité!

On cherche juste à déposséder la femme d'un de ses libertés les plus fondamentales, et ça c'est inacceptable. Aujourd'hui, une femme a un libre accès à la contraception, à l'avortement, mais pas à l'accouchement? Pourquoi? Internet regorge de témoignages de plans de naissance pas respectés, alors que tout se déroulait bien... Quand sortira-t-on de cette mentalité accouchement=maladie gravissime? Bien sûr il peut arriver que les choses se passent mal et c'est alors une chance inouïe de disposer en France d'un personnel apte à réagir, mais dans la grande majorité des cas tout se passe bien et alors pourquoi aller contre la nature, contre la volonté de la femme et de son compagnon? Quel en est l'intérêt?

Vers quelles dérives se dirige-t-on en refusant ainsi aux femmes le droit d'accoucher comme elles le sentent au plus profond d'elles-mêmes alors qu'elles pourraient tout aussi bien être simplement "accompagnées", sa,s qu'on ne leur impose rien?

Je vous invite à lire ce témoignage, d'une femme qui risque fort d'opter pour un accouchement non assisté, simplement car aucune maternité ne souhaite respecter un minimum de points de son plan de naissance, et qu'en France on dispose de trop peu d'alternatives respectueuses à la naissance classique en maternité...

23/08/2011

La tomate récalcitrante...

Vous vous rappelez de ma tomate, vous n'avez pas pu l'oublier, je vous en ai déjà parlé , et ... Et bien ma chère petite tomate est en grève générale... Elle pousse à vue d'oeil, fait des branches et des feuilles... mais pas de fleurs. Pas une fleur... Désespérée depuis un moment déjà, j'avais décidé de laisser tomber quand... Une toute petite lueur d'espoir apparut! Toute petite la lueur hein, faut pas abuser non plus! Mais depuis 2 jours, il y a deux petits bourgeons sur la plante en question... 2 petits bourgeons qui ne ressemblent pas à ceux qui habituellement font des feuilles... 2 possibilités: soit des fleurs vont enfin apparaitre (bon 2, mais c"est mieux que rien), soit je suis devenue tellement obsédée par l'absence de fleurs sur mon pied de tomate, que j'ai des hallucinations visuelles... Inutile de vous dire que je préfère la première option! Après, reste à savoir si en cas de fleurs, les fruits auront le temps de mûrir avant le temps pourri qui caractérise l'automne tchèque...

Bref, puisqu'on parle du jardin, voici les autres nouvelles, en images s'il vous plait!

Un peu de persil qui grandit... je l'ai laissé un peu en désordre et ça n'a pas l'air de le déranger...

DSC01273.JPG

Et son pote le bébé caoutchouc qui s'en fout royalement... DSC01274.JPG

 

 

 

 

 

 

Papa ficu, maman ficus, et leur nouvelle copine, une dracaena je ne sais plus quoi, récemment adopte contre une bouchée de pain chez le suédois...

DSC01275.JPG

La très célèbre tomate: DSC01277.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC01279.JPGLes deux piments presque prêts... D'autres sont en train de grandir, ces bêbpetes là grandissent à vue d'oeil!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le pied de piments en fleur:

DSC01280.JPGLe petit poivron qui a repris du poil de la bête:

DSC01281.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les deux poivrons qui grandissent bien vite aussi...

DSC01282.JPG

Le porteur de ces petites merveilles, tout de fleurs vêtu:DSC01283.JPG

 

Un noyau d'avocat, que je tente de faire germer... Et oui après recherche Internet, j'ai décidé qu'un avocatier, c'était fort joli!

DSC01284.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Et pour finir, une vue d'ensemble du "jardin"!

DSC01285.JPG

15/07/2011

Silence, ça pousse!

Il y a deux mois, je vous montrais fièrement l'ébauche de mon potager en petit pots... Aujourd'hui, malgré quelques pertes, je dois avouer que je suis agréablement surprise et satisfaite du résultat! Certaines plantes sont certainement dans des pots un peu trop petits, mais j'ai remarqué qu'elles s'y plaisaient mieux que dans les jardinières... J'ai donc pris le parti des les y laisser, et c'était visiblement le bon choix, puisque depuis quelques jours, j'ai des boutons de fleurs de... Poivron!

Trêve de bavardage, voici mon "jardin" en images!

DSC00736.JPGMa petite tomate, qui fait bien maintenant 30 cm... Mais toujours pas de fleurs à l'horizon, elle est dehors depuis une petite semaine seulement!

 

 

 

 

 

DSC00734.JPG

Boutons de fleur de poivron...

 

 

 

 

 

 

DSC00733.JPG Le petit poivron que j'ai bien cru perdre plusieurs fois, mais qui tient bon! Beaucoup plus petits que ses frères, il s'obstine et s'accroche à la vie... En voilà un qui mérite de l'attention!

DSC00732.JPGLe plus grand piment, qui cohabite avec l'unique brin de persil plat qui ait poussé... Deux potes inséparables!

 

 

 

 

 

 

 

DSC00731.JPG

LA fleur de Misterdoudou qui préfère les fleurs... Je ne me rappelle plus son nom, mais c'était un truc royal ou impérial... A ses côtés, une bouture de ficus elastica, le fameux caoutchouc plutôt bien partie!

DSC00730.JPG

Les parents ficcus, Hector et Nejma de leurs prénoms, qui cohabitent aussi avec des squatteurs que je ne savais pas où mettre.

 

 

 

 

DSC00729.JPGLes deux autres piments, toujours à l'intérieur, qui cohabitent avec Hector, le grand ficus alii, et que je compte bientôt séparer pour qu'ils puissent être plus à l'aise...

 

 

 

DSC00728.JPGEt enfin, le basilic... Ou ce qu'il en reste, le pauvre habitant dans une maison de gros consommateurs de basilic! Une petite surprise, acheté déjà planté à... Tesco au rayon fruits et légumes, il tient le coup depuis plusieurs mois, c'est la première fois que ce genre d'herbe tient chez nous. Il cohabite également avec une bouture de ficus elastica bien partie elle aussi, et qui méritera très bientôt un pot individuel.

 

 

 

Aujourd'hui, grand soleil... J'ai décidé d'essayer de repeupler mes jardinières qui ne contiennent guère plus que des boutures de ficus. j'ai donc resemé du persil, de la ciboulette et des radis... C'est tard oui, mais ici les saisons ne sont pas comme en France et le vrai beau temps est là depuis seulement deux semaines... Alors j'ai tenté le coup, au pire si ça ne prend pas, je n'aurais pas non plus gaspillé énormément de graines.

Le concombre survivant a quant à lui rendu l'âme il y a quelques temps...

Et pour la petite touche écolo, ces petites bêbêtes sont arrosées autant que possible avec l'eau de l'aquarium. Je suis sûre que ça nourrit la terre, et ça évite le gaspillage; même si on n'est pas très écolo, pourquoi jeter l'eau de l'aquarium si c'est pour en remettre la même quantité dans les plantes?

12/05/2011

Mon beau jardin...

Les plantes, ça pousse dans la nature! Mais pas que.

J'ai toujours aimé faire pousser des plantes. Surtout les plantes potagères qui m'intéressent bien plus que les fleurs.

Depuis presque 5 ans que je suis en république Tchèque, je vis en appartement, ce qui complique bien les choses... Mais dans l'appartement que nous occupons depuis 2 ans, nous avons finalement un petit, tout petit balcon, qui n'avait encore pas été mis à contribution...

Alors cette année j'ai décidé de me lancer dans un mini potager en pots!

N'ayant aucune idée des dates des semis en République Tchèque, je me suis fiée à ce qui était écrit sur les sachets de graines.

Bien sûr j'ai déjà essuyé quelques pertes, en suivant les conseils d'Internet ou pas, il y a eu des plantes sorties trop tôt ou trop tard qui ont fini par mourir...

Mais quelques unes résistent plutôt bien, et je commence à espérer déguster des légumes "du jardin" cet été!

Au menu des survivantes? Tomate, concombre, piment, poivron et... 3 brins de persil et pas un de plus!

Bien sûr il y a encore du boulot, des pots à changer avec la taille des plantes qui augmente... Mais quel plaisir de voir que le temps qu'on y passe porte littéralement ses fruits!

 

potager,pot,balcon,légumes,bio

Petite tomate deviendra grande...

potager,pot,balcon,légumes,bio

 

 

Un piment encore dépourvu de piquant...

 

 

 

 

 

potager,pot,balcon,légumes,bio

 

LE survivant des concombres... Graines de concombres achetées pour leur nom: Natalie, comme ma CharmantePetiteSoeur. Mais sans le H, faut pas pousser!