Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2008

De la folie de râter son avion...

Vous connaissez la RATP? Oui, le truc qui serait très utile à Paris si desfois ils travaillaient... Cette desorganisation qui s'occupe du transport parisien quand elle le veut bien... Et ben ce lundi là, niet, elle ne voulait pas travailler. Admettez que dans certains domaines, les clients peuvent avoir l'impression que les employés passent plus de jours à faire la grève qu'à travailler... Mais c'est un autre problème sur lequel, si vous voulez bien, nous reviendrons dans un autre billet! 

Le truc voyez-vous, c'est que pur aller jusqu'à Orly, il faut prendre le RER. Et que donc, ce jour là, c'était un bazar innommable... Nous arrivons à la gare du Nord, tout contents de rentrer chez nous... On achète nos billets, et on descend sur la voie. Là, nous guidons toute une ribambelle de touristes anglophones bien plus perdues que nous. Et on attend... On attend. Les affichages commencent à changer, et tout à coup, Antony n'apparaît plus sur aucun itinéraires...  Comme on ne sait pas où aller, on attend encore un peu en essayant de se renseigner. personne n'a aucune info, et il n'y a surtout pas quelqu'un du personnel qui pourrait nous indiquer où aller dans toute cette pagaille... Finallement, une autre passagère nous dit que ce sera sur la voie d'en face pour l'aéroport. On passe donc en face; Sauf que non. selon la télé d'affichage, ce train va juste à Denfert Rochereau. L'heure tourne. Notre avion décolle à 20h30, et il est presque 18h30...

Finalement, on se dit qu'on n'a plus grand chose à perdre, et qu'on peut peut être tenter un taxi... Dehors, les chauffeurs ne sont pas dans es taxis, et la file d'attente est... Longue..; Trop longue. On retourne dans la gare, en espérant attraper le bon RER.

De retour sur les quais de RER... L'affichage n'a pas changé. On demande à quelques personnes comment on peut faire... Personne ne sait. l'un nous conseille d'aller à Orly ville, l'autre d'aller prendre un bus je ne sais où pour je ne sais où...

Nos touristes anglaises ne sont plus là... on se demande bien comment elles ont fait, et si elles sont allées au bon endroit, mais ce qui est sûr, c'est qu'elles sont parties.

Finalement, à presque 19h, on décide que, c'est triste, mais c'est presque sûr: on  raté notre avion; On remonte. Misterdoudou fait une réclamation pour le remboursement des billets. La nunuche du guichet lui explique que c'est le RER qui fait la grève, pas la RATP... Qu'est-ce qu'il faut pas entendre! Heureusement, une un peu moins nunuche nous dit de prendre le reçu du taxi, et nous explique comment nous le faire rembourser... Bon.

On retourne aux taxis. Là, Oussama me laisse avec nos plus de 40 KG de bagages (d'un pratique à bouger dans une file d'attente, je vous raconte pas!), et il part en expédition pour chercher un taxi qui nous prendrait sans qu'on fasse la file. pour cela, il faut qu'il s'éloigne de la gare, et entre le soleil et ma vue basse, je le perds vite de vue...

 

A SUIVRE... 

 

15/05/2008

Voyage voyage...

C'est fou ce qu'elles me font faire ces études... Du bus, du train, du bateau (ah non, y'a pas la mer ici...), de l'avion, du tram, et du métro! Pfiou! Rien que d'avoir dit tout ça d'un coup je suis toute essoufflée!

 

Moi, j'aime pas voyager. Enfin si, j'adore ça! mais j'aime pas le moment où on est dans les transports... Y'a les valises qui sont toujours lourdes, y'a toujours des gens trop gros pour que tu fasses passer ta valise par là où tu veux, dans le métro ça pue, et puis il faut toujours se lever tôt et se coucher tard!

Et puis moi j'ai la poisse: mon train, il est toujours en retard. Mon avion non, mais mon train! et puis les portes du métro à Paris, elles sont dures à ouvrir...

Donc c'est comme ça, quand je voyage, il faut que je pense à la chose agréable qui m'attend à l'arrivée... Ma famille, mes amis, la plage, etc... Sauf que là, bon, c'était moyen, c'étaient les examens qui m'attendaient... Alors il a fallu trouver une autre pensée agréable. ben j'ai trouvé ça plutôt une bonne pensée le "retour à la civilisation". Un vrai choc culturel en arrivant... Chic alors!

C'est vraiment dommage que pour voir ce petit morceau de civilisation j'aie dû passer par une journée à l'aéroport de Vienne, dans lequel il y'a très peu de sièges pour s'asseoir. Puis moi j'aime pas les atterrissages, ça fait mal aux oreilles... Mais moi j'aime bien quand je retrouve quelqu'un à l'aéroport, ça valait le coup d'atterrir  en traversant au moins 40 000 trous d'airs!

01/05/2008

J-2

1302475628.JPGJ-2 c'est pas pour les exams encore, ça c'est J-4... Mais c'est J-2 avant le voyage, qui promet d'être long! J'arriverai à Paris à 19h40 (ça c'est pour que ma Charmante Grande Soeur ne m'oublie pas, elle a promis de venir me chercher... J'ai du bol hein?) Le seul bus que je pouvais prendre pour avoir mon avion à 17h30 à Vienne, part samedi à 6h du matin... Et bien sûr il ne restait qu'une place alors Misterdoudou ne m'accompagnera pas à l'aéroport. Faudra que je tue le temps à l'aéroport pendant quasiment toute la journée...

C'est vrai que j'ai mes cours. Elle est pas belle la vie? Ça va m'occuper! D'ailleurs en parlant de cours, j'ai encore rendu un méga devoir hier soir, dont bien sûr je n'aurais pas la correction ni la note avant les examens... Et ce ne sera sûrement pas le seul. Le sujet était d'écrire un article de journal sur l'attaque du monstre de Frankenstein dans un hameau. Si parmi vous il y'a des courageux pour le lire A monster.pdf, envoyez vos critiques!

Assez parlé des cours, J-2 ça veut dire aussi que je dois préparer mon baluchon! Alors... Qu'est-ce qu'on peut bien emmener pour aller passer une semaine dans une chambre de Cité-U? Et quand on ne sait pas si il fait beau ou pas? Bon, alors je crois que je vais commencer à mettre deux trois trucs en vrac, mais surtout que je vais choisir la petite valise pour ne pas risquer de déménager la totalité de l'appart!

 Dur dur d'être étudiante...