Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/09/2011

Ortograf, ken tu noux tient...

De nos jours, une orthographe acceptable semble être une denrée rare... Et pas que chez les jeunes, n'en déplaise aux plus âgés!

Je ne prétends pas être un pro de l'orthographe, et j'avoue utiliser régulièrement un dictionnaire ou pire, un site de conjugaison pour vérifier mes terminaisons de temps en temps (et fort heureusement dans 95% des cas au moins, j'avais bon m'dame!). Il n'y a aucun problème à ne pas savoir, à ne pas être sûre... Mais n'y en a-t-il pas un à ne pas vouloir faire l'effort? L'effort d'être compris facilement par les gens qui nous lisent? L'effort de montrer aux lecteurs qu'on les respecte? Surtout quand on voit le nombre d'outils à la portée de tous tels que dictionnaires, correcteurs orthographiques, livres de grammaire, sites de grammaire ou de conjugaison en ligne etc... L'effort est vraiment des moindres!

Et derrière quoi ne se cache-t-on pas pour camoufler ce manque d'effort! "Oui mais chuis dyslexique m'dame!" dira ce gamin sans connaître la signification du mot qu'il emploie, répétant l'excuse auto-diagnostiquée par ses parents... "La baisse du niveau de lecture et d'orthographe est étroitement liée au fait que dorénavant, tous les Français vont à l'école et apprennent à lire et à écrire. L'éradication de l'illetrisme est progressive." dira ce recteur d'académie, bien occupé à protéger sa petite méthode globale de lecture. Ce à quoi je répondrai: "gné????" Comme une illetrée! "C'est la faute à son portable et ses sms là, on peut plus les faire lire les gosses maintenant y z'en font plus qu'à leur tête!" dira ce parent dépassé par le bulletin de son enfant, et l'overdose de technologie auquel il l'a exposé depuis son plus jeune âge... "C'est la faute de l'école et du je m'en-foutisme général de l'Education nationale", dira cet autre, qui ma foi maîtrise fort bien la langue de Molière, mais s'est entièrement reposé sur l'école pour apprendre à sa chère tête blonde les joies de l'alphabet (chose que je ne blâme absolument pas, ne nous méprenons pas!). "P'tain mais qu'est-ce qu'e' m'soûle grave l'aut' là avec ses histoires! J'en ai rien à foutre moi l'orthographe c'est pour les nazes ça sert à rien prenez pas la tête quoi!" dira cet ado révolté... Juste parce qu'il éprouve un besoin permanent d'être en conflit avec ses aînés (qui n'écrivent pourtant pas toujours mieux que lui).

Moi je suis choquée de toutes ces fausses excuses et de voir que tout le monde se rejette la responsabilité au lieu de chercher des solutions.

Je suis choquée de voir qu'à 11 ans, Titi le petit garçon que j'ai gardé il fut un temps lisait avec peine, comme un robot, et ne comprenait absolument aucune règle d'orthographe, malgré toute la patience que j'ai employée pour les lui expliquer encore et encore. Un jour j'avais demandé à sa maman si il avait appris à lire avec la méthode globale. "Oui", m'a-t-elle répondu d'un air résigné "C'était comme ça quand il était en CP, maintenant on a beau essayer de rectifier, c'est trop tard". Le chérubin, à l'aube de son entrée en sixième, se débrouilait mieux à l'écrit en anglais qu'en français...

Je suis choquée de voir que la télé a totalement remplacé la lecture dans tant de foyers.

Choquée de voir que la seule lecture de certains est la presse populaire... Truffée de fautes d'orthographe!

Choquée d'entendre des fautes de français à tout va à la télévision, comme si on sélectionnait les présentateurs exprès pour leur bas niveau...

Je suis choquée de recevoir des e-mails de managers haut placés dans leurs sociétés, dont aucun participe passé n'est correctement accordé.

Je suis choquée de lire des forums ou des blogs (z'avez déjà fait un tour sur skyblog vous?) dont pas une phrase n'est orthographiée correctement. Parfois avec en prime, une absence totale de majuscules, d'accents et de ponctuation.

Choquée de voir les banderoles de revendications des manifestants... Je remarque plus facilement celles sans fautes, c'est tellement rare!

Oui je pense que la lecture et l'écriture sont étroitement liées.

Oui je pense qu'il existe de vrais dyslexiques qui sont malheureusement discrédités de nos jours, par tous ceux qui se prétendent dyslexiques pour camoufler leur paresse.

Oui je pense que c'est le rôle des parents d'éduquer leurs enfants mais le rôle de l'école de les instruire. (Et je ne parle pas de la culture générale mais bien des bases!)

Oui je pense que s'adresser à son interlocuteur dans un français correct, que ce soit à l'oral ou à l'écrit, c'est une forme de respect.

Mais non, je ne pense pas que l'avenir soit condamné à voir la langue française se simplifier au profit des paresseux. Je ne pense pas que les générations futures soient condamnées à mal écrire ou à oublier l'écriture manuscrite.

Allons allons, avec un peu de bonne volonté et de prise de responsabilité, est-ce qu'on ne s'écorcherait pas dix fois moins les yeux et les oreilles? (Allez je vous laisse, je m'en vais cliquer sur mon correcteur d'orthographe pour vérifier que je ne participe pas trop au massacre... Ce serait le comble!)

orthographe.gif