Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2011

Sommes nous condamnés?

Ce matin, à la radio, j'ai appris qu'avec un smartphone, on allait pouvoir se déplacer dans les aéroports et centres commerciaux sans risque de se perdre, grâce à la géolocalisation. C'est tellement dur de lire les panneaux et de suivre les flèches... Mieux vaut suivre aveuglément une petit machine!

Les avancées technologiques, c'est cool, ça peut en aider certains, et utilisée à bon escient, la technologie, pourquoi pas?

Mais vers quelle genre d'évolution de l'être humain que même Darwin n'avait pas prévue (la petite ironie là, c'est parce que ce gars là il est bien mignon, mais sa théorie j'adhère pas hein!)?

Quelle place est laissée à la réflexion quand on est encouragés à utiliser, en vrac: des calculatrices pour faire des additions, un GPS pour conduire sans lire les panneaux d'indications (ben oui, ces bêbêtes là donnent même les limitations de vitesse alors à quoi bon regarder les panneaux?), et tant qu'on parle de voitures: la voiture pour des petits trajets, une console de jeu pour faire du sport seul à la maison, et j'en passe?

Honnêtement, voir les jeunes sortir du collège avec leurs smartphones à la main, ça me fait rire (jaune), où en est l'utilité? est-ce qu'il ne leur suffit pas de monter dans le bus et d'arriver chez eux? Ils ne discutent même pas entre eux, tout perdus qu'ils sont dans leurs gadgets...

Le fait est qu'on ne vit plus dans l'ère du partage, mais que tout est individualisé au maximum... Le bus, c'est mal, ça pue et c'est plein de monde: prenons la voiture! Les salles de sport: ça pue et c'est plein de monde (plus bavards que dans le bus en plus!): achetons une wii! Son chemin, il est difficile à trouver, et demander son chemin, c'est out: utilisons la nouvelle application smartphone!

La technologie: c'est bien, un certain confort: c'est bien, et j'ose croire que la majorité de la population n'abuse pas encore des bonnes choses... Mais quand je vois à la télé ou dans la vraie vie, des gens totalement déconnectés de la réalité, qui ne vivent et ne communiquent plus qu'à travers ces "moyens modernes", je me demande si il n'y a pas une déviation quelque part...