Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2009

Manger au Macdo: un challenge!

J'en entend déjà deux ou trois qui rigolent... Mais sans blague! Le Macdo c'est compliqué!

Samedi je suis partie bien tôt de ce petit Brno pour me rendre à l'aéroport de Vienne... Mon avion n'étant qu'à 15h25, je devais déjeuner à l'aéroport, et comme j'avais mal à la gorge, en plus je voulais manger chaud. Quelle drôle d'idée que de vouloir manger quelque chose de chaud dans un aéroport! Surtout que j'avais décidé que je ne mettrai pas plus de 6 ou 7 € dans mon déjeuner, parce qu'il ne faut pas exagérer, je vous rappelle que j'ai un salaire tchèque moi!

En tombant par hasard sur une pancarte vantant les mérites des divers cafés et "restaurants" de l'aéroport de Vienne, je découvre donc qu'il y'a beaucoup de cafés, une pizzeria, une cafétéria, un ou deux rais restaurants, et un Macdo...

Bon. Il va falloir choisir... Dans ma petite tête, le Macdo serait loin d'être le meilleur, mais il serait certainement le moins cher... Sauf que bon, moi et lui, on est pas copains quoi...

Je demande donc à ma Mégapetitesoeur, qui je le sais y est bien plus habituée, combien ça me coûterait de prendre un menu de base. "Bah... Ça dépend du menu", qu'elle me répond avec son air habituel de Mégapetitesoeur... Ca ne m'avance pas. Je tente ma chance: "Un menu avec un cheeseburger?" Elle m'apprend donc que ce serait dans les environs de 7€... Mais que ce qu'elle prend d'habitude c'est qu'aux environs de 5€... Ah cool! De toute façon je ne sentirai pas la différence de goût, ça reste un hamburger avec des frittes... Je lui demande donc ce que je dois prendre. "Un menu big mac avec des frittes et un MacFlurry." Parce qu'en plus elle veut me faire manger de la glace alors que je suis malade! Le MacDo veut ma mort! "C'est obligé le MacFlurry? J'en veux pas moi!" Heureusement, c'est quand même cool le Macdo, y'a pas de dessert dans les menus apparemment...

Une fois mon menu fixé avec Mégapetitesoeur, je me tourne vers Superpapa. On ne sait jamais, je lui demande son avis: "Tu crois que je peux trouver à manger chaud, et moins cher qu'au MacDo dans un aéroport?" Réponse claire nette et précise: "Non".

Ok. Ne me reste plus qu'à le trouver car je n'ai aucune idée d'où il se trouve... Re-changement de fenêtre msn: "Misterdoudou tu ne sais pas par hasard où il est le MacDo?"

Dingue tous les gens qu'il faut solliciter juste pour un pauvre hamburger!

Finalement, je trouve le palace de la junk food... Et je réalise en y pénétrant que c'est la première fois de ma vie que j'y vais toute seule... L'idée soulève en vent de panique en moi, zut de zut je dois prendre quoi déjà??? La serveuse m'assaille de suite avec un "Grüss Gott, bla bla bla bla?" Pouf, envolée la leçon de Mégapetitesoeur, je ne sais plus ce que je dois prendre, et je sors le premier truc qui me passe par la tête: "Big Mac menu please." A peu près 3 secondes et demie plus tard, c'était servi et encaissé...

Je me suis donc permise de croire que j'allais donc pouvoir savourer (si j'ose dire), mon repas.

Mais là c'est carrément sportif! En fait un hamburger de menu Big Mac, c'est un espèce de triple truc, avec de la viande au milieu, mais surtout beaucoup de salade, sauce et divers ingrédients autour du pain! Du coup c'est impossible de manger ça en gardant sa dignité, parce que c'est simple: on s'en met partout! Et que dire du Coca? J'ai demandé un pett Coca moi, on ne peut pas choisir? Je me suis retrouvée avec un demi litre de faux Coca (certainement une sous marque locale qu'ils vendent au prix du vrai...). Vous avez déjà essayé d'ingurgiter une telle quantité de Coca en 45 minutes vous? Et bien je vous déconseille d'essayer, tout ce gaz, ça vous gonfle comme un ballon!

Finalement, j'ai presque été soulagée quand je suis arrivée au bout du "repas"... Enfin, je vous passe les remontées de hamburger pendant tout le reste de la journée hein!

La prochaine fois je prends un thermos de soupe, parole de 7nain!

24/03/2008

Le périple viennois; épisode4: fin de l'aventure...

Pas grand chose à dire sur cette dernière journée, si ce n'est qu'elle a été bien fatigante!

Le matin, nous avons eu la mauvaise surprise de découvrir qu'il neigeait dès le réveil... 

La journée a été très fatigante car il faisait froid et nous avons du marcher avec nos bagages jusqu'à la gare routière... comme tous les magasins étaient fermés et que les visites avec les bagaes b'étaient pas très attirantes, notre seule activité a consisté à marcher et boire des chocolats chauds dans les cafés viennois... D'ailleurs, en passant, le cafè viennois qu'on nous sert en France n'existe pas à Vienne... 

En faisant un petit détour par la gare, nous avons trouvé un supermarché ouvert, et y avons acheté un gros morceau de parmesan, ainsi qu'un petit bout de comté, denrées oh combien rare dans notre pays froid!

Puis, après un autre détour par un café, nous avons enfin pris le bus qui nous a ramené chez nous...

 

Fin du périple! 

23/03/2008

Le périple viennois; épisode 3!

820945538.JPG

J'ai une idée géniale! La Sachertorte devrait remplacer le folie des macarons sur les blogs... Sans blague, les macarons c'est extra... Mais y'en a partout (sauf chez moi)... La Sachertorte c'est plus rare, c'est plus chic. Et puis c'est une tuerie. Tout simplement.

Mis à part ces divagations patisseresques, aujourd'hui, nous avons visité Schönbrunn, le palais d'été. C'était encore un fois, incroyablement beau, mais nous avons fait l'erreur de prendre les billets les moins chers, et d'avoir été déçus de voir que la visite était déjà finie... Vraiment c'était très intéressant, la prochaine fois nous prendrons un autre type de billet pour en voir plus. Et comme aujourd'hui il pleuvait un peu, pas question de visiter le zoo de Schönbrunn, ce sera aussi pour la prochaine fois. L'école espagnole d'équitation aussi, on se la fait la prochaine fois, Misterdoudou a déjà dit oui... Et vous croyez que je risque de l'oublier?

Après la visite, nous avons goûté à une spécialité de pommes de terre, et au "Kaiserscharmm" (si je me rappelle bien du nom...), une espèce de grosse crêpe, coupée en morceaux, avec des raisins et de la confiture... Un régal! 

Nous sommes ensuite retournés dans le centre... Tous les magasins étaient fermés, saf les magasins de souvenirs... Nous avons goûté au Sisi Kugeln; ici toutes les "stars" ont leur assortiment de chocolats... Mozart Kugeln, Sisi Kugeln, Strauss Kugeln... Une vraie Kugeln folie! Mais ça vaut le détour.

Après avoir fait une pause dans un salon de thé où nous avons enfin goûté la fameuse Sachertorte,  nous avons repris notre chemin, et atterri dans un petit restaurant fort sympathique, ou nous avons de nouveau dégusté quelques spécialités...

Ouais, on peut dire que cette journée a été très riche culinairement parlant! 

Voilà demain c'est le dernier jour... Et on parle déjà de revenir!

22/03/2008

Le périple viennois; épisode 2!

366115876.JPGEt voilà! Une seconde journée s'est écoulée à Vienne! Ici Sissi et Mozart sont les plus grandes stars nationales, et les Autrichiens ne le cachent pas. Dans le centre, les noms des compositeurs de musique les plus célèbres sont inscrits dans des étoiles, avec une reproduction de leurs signatures... Personnalités autrichiennes ou pas, ici la musique est au premier plan!

Aujourd'hui, après un copieux petit déjeuner à l'hôtel, nous avons visité le musée de l'argenterie impériale, le musée Sissi, et les appartements impériaux. Les photos étant interdites, je ne vous en montrerai rien... Mais ne saurais que vous le conseiller! Nous sommes ressortis du palais épuisés, mais enrichis de tout un morceau d'histoire de ce pays étranger, et de cette si belle ville...

Ensuite nous avons passé un peu de temps dans le centre-ville... Et vous savez quoi? Ici il y'a même des macarons! nous nous sommes donc offert le uxe d'en acheter deux chacun... C'est grâce à ce genre de petits plaisirs qu'on apprécie à % les bienfaits de la carte étudiante, qui nous font faire quelques petites économies... Et que je n'hésiterai pas à dégainer!

Enfin nous avons décidé de manger dans un restaurant japonais... OK, ce n'est pas très typique, mais il n'y a aucun moyen de manger des sushis à brno, si ce n'est en les achetant à Interspar... Autant vous dire tout de suite que ce soir ils étaient dix fois meilleurs! Et le buffet était illimité, pour un prix dérisoire...

J'ai utilisé quelques mots d'allemand... Mais ce n'est pas cette fois que j'améliorerai vraiment la langue; les phrases finissent à moitié en allemand et à moitié en tchèque... Oui je sais, pas terrible tout ça...

Et maintenant? Misterdoudou est sous la douche... Et moi je bloggue! Demain nous projetons d'aller à Shönbrunn, résidence d'été de la famille impériale d'Autriche... Une autre longue journée s'annonce! 

La périple viennois; épisode 1!

1907995203.JPG

Alors ça y'est, Misterdouou et moi sommes arrivés à Vienne sains et sauf hier matin.

Alors les premières impressions?

1)c'est immense.

2)c'est magnifique.

3)c'est incroyablement propre et entretenu.

 

Vraiment à côté la République Tchèque est le pays des barbares... 

Je ne vous raconte tout ça qu'aujourd'hui car hier bien sûr, nous étions morts de fatigue... Evidemment j'avais dû renvoyer de nouveau à la dernière minte (sinon c'est pas rigolo) mon devoir de civilisation russe. Mais bon, comme j'ai eu 15 la dernière fois, ça vallait le coup! Donc nous nous sommes couchés à 2h... Pour nous lever à 4h30... faites le calcul!

Le trajet Brno-vienne est rapide: 2heures en bus. Nous sommes arrivés presque au centre, que nous avons dû retrouver tout seuls car  nous avions oublié d'acheter une carte à l'avance. Qu'importe, nous avons suivi les gens... Jusqu'à ce que nous trouvions un tabac déjà ouvert, dans lequel il y'avait des cartes à vendre pour les petits touristes que nous sommes.

Nous avons marché jusqu'à notre hôtel, pour pouvoir  découvrir la ville, et puis il faut bien l'avouer, nos pieds sont plus rentables que le tramway, et au moins aussi résistants!  Cette longue promenade n'a été coupée que d'une pause café dans le centre, dans lequel, j'ai pu utiliser les tris mots d'allemand qu'il me reste en mémoire... Mais la dame a compris!

Bref, je ne vais pas vous raconter chaque détail de la journée, j'imagine bien que vous n'en avez rien à faire que nous ayons fait la sieste à l'hôtel... Le programme a donc été promenade dans la ville... Nous sommes passés devant une multitude de bâtiments impériaux magnifiques, mais dans lesquels nous ne sommes pas encore entrés...  

Nos estomacs criant famine, nous nous sommes mis en quête d'un restaurant de spécialités dans le centre, bien animé... Nous sommes passés pour cela sur une place carrément dominée par le luxe. Les enseignes des magasins? Vuitton, Chanel, Burberry... Je ne les citerais pas toutes! Visiblement ce n'est pas le nombre de plats autrichiens qui font le grandeur du pays, mais ce que nous avons choisi était délicieux. Gigot d'agneaux pour monsieur, escalope de veau panée pour moi... Et en dessert: des quenelles de fromage blanc avec du coulis de prunes... Tout simplement délicieux!

Voilà je crois bien que c'est tout... Ah si! Sur le chemin nous ramenant du restaurant à l'hôtel, nous n'avons entendu qu'n groupe de personnes qui parlaient assez fort dans la rue pour que tout le monde les entende... Des Tchèques! Et un autre truc impressionnant? C'est bourré de magasins de lingerie... Si avec ça je n'arrive pas à résoudre mes problèmes de dessous!

Allez, moi je file: j'ai plus d'un palais à découvrir!

 

PS: je vous met un album photo ce soir... Pas le temps maintenant!